• Maitrises : Mars diurne et Jupiter

    Exil de Neptune.

    On tombe ici dans un signe complémentaire des gémeaux martiaux, et surtout du signe du bélier, martial et exaltation solaire. C'est le signe le plus martial. L'égo, du fait de Jupiter, le bébé étoile, se croit Soleil lui même (il n'est qu'en formation), d’où l'erreur moderne d'associer ce signe à notre étoile. Jupiter n'est pas Dieu, et vous pouvez avoir un égo gros comme la planète Terre, vous n'en serez pas Soleil pour autant. Le Roi-Soleil Louis 14 s'est peut être déclaré comme tel, mais il lui fallait se couvrir d'or, se faire construire un château somptueux et monter sur les planches pour montrer son charisme martial, sa grandeur jovienne. Si le taureau est le signe des objets miroirs de la divinité jovienne, projections de sa personnalité, le lion est la projection de l'égo. Regardez comme je suis fort, comme je joue bien, comme j'ai des émotions. C'est le signe du paraitre, du doré, de la propagande, et des lieux de représentations : pièces de théâtres, cinémas, ce signe est bourré d'acteurs, et qui plus est charismatiques (Al Pacino, De Niro, Sean Connery), de chanteurs(ses) qui se sont crus rois, comme Beyoncé, qui se déclare reine de la Pop, et Michael Jackson, qui s'en était auto-proclamé roi, ou encore "Queen", qui se croyait vierge mais était lion, et le roi des homos, hélas rattrapé par sa sexualité et le sida (Mars, le sang contaminé). Richard s'était fait appeler "cœur de lion" (lion signe du cœur), ces natifs sont capables de faire pleurer, rire, soulèvent les passions, que ce soit en bien ou en mal. Combien de fans pleuraient dans les concerts de Michael Jackson ou devant une pièce bien interprétée ? En mal, notre lion Louis 16 a fait réagir les loges maçonniques, qui ont manipulé 3 000 sans culotte plutonisés pour le renverser.

    Les signes vénusiens taureau-cancer-vierge sont ennemis du lion, qui est surtout opposé au verseau. Alors que le verseau est signe du désordre, des révolutionnaires, des athées, des utopies, des anarchistes, le lion est signe de l'ordre, que le natif veut donner au monde entier, qui n'est que projection de son égo, il veut absolument communiquer cet ordre à tout le monde. Si le lion pète, le monde entier doit péter.

    Le lion, après le cancer signe du meurtre de la mère, est celui du meurtre du père. Louis 14 a fini son règne mal aimé du peuple, pays en faillite, famine, petite vérole en pagaille, petit age glaciaire. Louis 16 a fini la tête coupée, normal Mars gouverne la tête. Michael Jackson a perdu la tête, cassé et démoli par la justice et les médias. C'est le signe de la majorité, le natif veut s'affranchir des parents, de la figure divine paternelle, il rentre donc en conflit. Lui aussi veut avoir sa cour, ses enfants, ses admirateurs, ses spectateurs, ses élèves, il veut dépasser le maitre.

    Le vrai astre royal est Neptune, et le signe royal le capricorne, comme l'avaient bien montré le moyen-age, qui associait la maison royale à la 10. Le lion, c'est le 5, maison du père et de ses enfants, il règne sur sa famille, sur ses enfants, sur ses élèves, sur ses fidèles. Le Soleil donne sa lumière à tout le monde, l'égocentrique lion veut illuminer le monde de sa beauté, de sa grandeur. La pseudo sainte Amma, de ce signe, prend tout le monde dans ses bras, elle veut prendre tout le mal et le sublimer.

    Pour vous figurer ce signe, regardez les James Bond : il a plein de maitresses, plein d'argent, achète des belles voitures, belles montres et autres objets luxueux, il joue sans cesse, il n'a peur de rien. C'est dans ce signe qu'Enki, symbole de Mars et du bélier chez les sumériens, coupe la tête (comme un certain Louis 16) d'Humbaba, le démon de la foret, qui lui avait pourtant promis mille trésors s'il l'épargnait.

    On ne peut oublier que les places sont chères, dans les métiers artistiques ou qui permettent de toucher le monde entier et se dire "roi", alors que les balances, vrai signe solaire, sont les milliardaires et les vrais hommes de pouvoir, ils n'ont pas besoin de tout ce battage, ce charisme et ce clinquant. La plupart des natifs, comme dit plus haut, se replieront sur un petit royaume, celui de la maison, la famille, la classe (prof), la petite salle de théâtre, la petite association caritative, des roitelets donc. On donne la lumière comme les astres nous la laisse transmettre, et souvent le signe lunaire contre les aspects lion (un vrai lion doit avoir Lune et Soleil dans ce signe), donc si vous ne vous sentez pas égocentrique ni roi, regardez votre signe lunaire ou vos maisons natales, cette précision est d'importance, car je ne pense avoir affaire ni à des lecteurs millionnaires, ni acteurs/chanteurs, ni rois de la peinture, du cinéma ou autre.

    Lion (17 aout - 17 septembre)


  • Maitrises : Jupiter - Vénus du matin.

    Exaltation : Lune. Exil d'Uranus.

    Ce signe s'oppose au bélier, signe martial et d'exaltation solaire, en étant l'exaltation lunaire et signe de la Vénus du matin, notre chère Lucifer (positive, à ne pas confondre avec sa face nocturne, infernale).Qui dit Soleil et Mars dit masculin, donc qui dit Vénus et Lune dit féminin, ce signe est donc traditionnellement favorable aux femmes plutot qu'aux hommes.

    Signe de Jupiter, astre associé au fils du Dieu solaire, c'est le signe du crime, des coups d'état, Jupiter prend la place de Saturne, le Soleil noir, et du Soleil. Comment ? Par la voix, c'est le signe de la gorge, et des sens. Ainsi, Krishna, archétype hindou du taureau, séduit les gopis (gardiennes de troupeau) en jouant de la flute. JFK séduit les USA avec ses beaux discours, et sa maitresse Marilyn Monroe, taureau elle aussi, le séduit avec sa voix (scène mythique du "i love you"). Notre Johnny national, comme un paquet de chanteurs et d'acteurs, est de ce signe, merci la voix, ça aide dans ces secteurs.

    De quoi ce signe est il le "Dieu" ? De sa maison, qui est l'extension de lui meme, car c'est le signe du "J'ai", les objets sont une image de soi et ont un pouvoir sur nous, comme égrégores miroir. Dans cette maison, nous pensons cultiver la 33ème voie, rebelle aux 32 voies divines de la création, et cela inspiré par la Lune, qui reflète la Lumière du Soleil, comme Vénus est le symbole de l'astre miroir du Soleil. Lucifer est bien le porteur de lumière, la Vénus du matin apporte la lumière, elle se croit donc supérieure, telle Prométhée apportant frauduleusement le feu divin aux humains.

    L'erreur jovienne taureau (son signe de maitrise) est de croire que la Terre est sa maison et qu'il en est le maitre, et qu'elle doit se conformer à ses idées, etre à son image, et qu'il peut la modeler sans devoir respecter les loi divines sumériennes "ME" (terme intraduisible) ou les 32 voies divines des écrits kabalistiques, ou encore les commandements, pour créer sa voie rebelle.

    Qui dit miroir dit créations d'objets miroirs, les artistes sont ainsi majoritairement dans ce signe, on crée des peintures, sculptures, instruments de musiques, chansons ou livres qui ne parlent que de nous (le taureau est le maitre du son). Ce n'est pas un hasard si les premières oeuvres d'art, à Lascaux, symbolisent les étoiles du taureau et d'Orion au sein d'un taureau. 

    Taureau (16 mai - 16 juin) - Maison 2

    Taureau (16 mai - 16 juin)

    Le taureau a été le Dieu maternel, vénusien, de l'ère du taureau, celle de Sumer par exemple, qui l'a divinisé en Inanna-Ishtar, face diurne de l'astre. Les celtes durant cette ère fondèrent Carnac (pour la corne de taureau), dont son bâtisseur mythique s’appelle Kornelli (Korn, comme celle du taureau), et ils vénéraient Cernunos, à tete de taureau. L'éden mythologique est justement au mont Taurus. Dyaus, le Dieu hindou, est aussi une vache divine, tout comme dans la mythologie nordique Dieu est une vache, Audhumla, adorant son fils Ymir, tout comme Nout le ciel adorait Geb, ou encore Tiamat, la mère divine babylonienne, couchait avec son fils préféré Kingu. Mais comme l'ère du taureau est suivie par celle du bélier, vous vous doutez que ce Dieu féminin sera tuée par un Dieu masculin.

    Ce crime est symbolisé par Algol, la tete coupée de la Méduse coupée par Persée, dans le secteur de transition entre le bélier et taureau. Dyaus est tuée par Indra, qui prend la place de Dieu. Saturne est chasée par Jupiter. Le taureau divin est tué par Mithra. Tiamat et Kingu sont tués par Marduk, qui la démembre pour créer les planètes et les humains. Le taureau divin d'Inanna-Ishtar est tué par Enkidu. La vache nordique et Ymir sont démembrés eux aussi par les frères-soeurs jaloux, voulant créer un ordre jovien, différent de celui de Saturne et du Soleil. La Lune, Jupiter et Vénus s'opposent au Soleil, Saturne et Mars.

    Ainsi, les signes ennemis du taureau sont les signes martiaux bélier-gémeaux, il est cerné par le guerrier martial et le chasseur Orion de l'autre coté. JFK a été assassiné, Marylin Monroe elle aussi, c'est le destin de beaucoup de natifs, d'etre des vaches sacrificielles. Le lion, le capricorne, sont aussi adversaires.

    Le scorpion est directement opposé au taureau. Le signe du "j'ai" est face au signe "je prends" (la vie, les objets). La Vénus nocturne, alliée à la Mars nocturne, signe traditionnel des tueurs, voit dans le taureau la victime idéale, c'est Saturne qui veut reprendre le pouvoir volé par l'élite maçonnique, ayant pris Lucifer comme emblème, vantant les 32 voies pour retrouver la voie cachée, la 33ème. Quiconque se croit Dieu doit en payer le prix, le pouvoir de Jupiter n'est que provisoire. Suivant les principes du taureau, l'initié de Vénus, qu'elle s'appelle Isis, Ishtar, Inanna, Aphrodite ou autre, doit mourir, se sacrifier, pour accéder à un état "lunaire". Orion, le chasseur, tue l'ego comme il coupe la tete du monstre, il espère renverser le destin solaire, ce pourquoi des natifs de fin taureau, ce secteur Orion, ont un pouvoir hors du commun, exemple le natif de la Nouvelle Lune David Rockefeller, ou son ami natif de l'éclipse de Lune Donald Trump.

    Signe du 2, c'est le signe de celui qui vous accompagne, cela sera soit vos possessions (ma maison, mes objets), soit la famille (MA femme, MON mari, MES enfants), ainsi tous les signes vénusiens du matin seront amis avec le taureau : surtout le cancer, signe vénusien et exaltation de Jupiter, de la fameuse mère tuée Tiamat, et la vierge, signe de la déesse espérant devenir Soleil, mais elle bascule dans son aspect nocturne ensuite, c'est la chute vers la Vénus qui tue, se venge de n'etre que le miroir du Soleil, une fausse image.

    La maison 2 suit donc les caractèristiques du signe, c'est le signe du foyer, des objets crées par le natif comme extension de lui meme. Il se fait des miroirs partout, que ce soit dans le décor et ordre de sa maison, et il aime etre le Dieu pour son(sa) conjoint(e) et ses enfants. Maison de la parole, elle sera proche de la maison 4 (pour une femme) ou maison 5 (pour un homme) dans le coté m(p)aternant, charismatique qui veut etre un modèle pour ses enfants miroirs, car n'oubliez pas, chaque enfant hérite des conjonctions natales de ses parents (j'ai hérité personnellement du Mercure+Sud de mon père). La statue de la Liberté, modèle taureau, n'a t elle pas le propre visage de la mère de Bartholdi ?

    Taureau (16 mai - 16 juin)


  • Maitrises : Mercure - Mars diurne.

    Exaltation : Soleil. Exil de Saturne.

    Signes amis : gémeaux - lion - scorpion - capricorne.

    Signes ennemis : taureau - cancer - vierge - balance - sagittaire - poissons.

    Le bélier est le signe qui démarre le zodiaque. C'est le signe du 1, de la tete, du cerveau, donc siège de l'ego, et contenant l'exaltation du Soleil, c'est le signe de l'égo martial qui veut devenir (Mercure) le Soleil. Mars, l'astre rouge, c'est par le sang, donc la guerre, la loi du plus fort, que le bélier veut accomplir son dessein, celui de devenir le "Dieu" solaire, de par l'aspect diurne, le début de la journée astrale.

    C'est le signe des conquetes, le natif prend le monde comme un terrain à conquérir, à apprivoiser, à vaincre. Le berger/pasteur Dumuzi est le plus ancien archétype de ce signe, il dirige les moutons du peuple, il est en compétition avec Emkidu, archétype de la balance, signe de l'agriculture, pour la main d'Innana, archétype de la Vénus du matin. S'il gagne sa main et l'épouse, il subit le meme sort que les précédents maris, tous trahis, et quand elle doit remonter des enfers et choisir un etre vivant pour y rester à sa place, c'est évidement lui qu'elle choisit. Il faudra l'intervention de la soeur pour que la peine soit adoucie, il ne devra plus que passer 6 mois de l'année, ceux de la Mars nocturne, en enfer, les 6 autres c'est sa soeur qui le remplace.

    Enkidu était l'archétype babylonien, dans l'épopée de Gilgamesh, il nait dans la 1ère tablette, de type bélier, c'est un personnage sauvage, à la conscience animale, qui se contente de tuer, détruire. Il est adouci en tablette 2, taureau, par une femme, symbole de Vénus. C'est là qu'il devient un homme civilisé, qu'il sort du piège de l'égo, qui fait qu'un autre archétype, Narcisse, aime tellement son image qu'il se noie. Le bélier ne peut sauver ses mauvaises tendances qu'en forçant sa nature égoiste, en allant vers l'autre. Les films traitant de "Conan le barbare" ne sont qu'illustrations de ce personnage babylonien martial, qui connait des évolutions dans les signes suivants, que j'aborderai dans les articles des signes associés.

    Le bélier est le symbole de la petite enfance, le bébé se croit "Dieu", et Mars diurne la marque de l'adolescence, quand le natif se rebelle, par Mars, contre les règles, il affirme sa personnalité, il rentre en conflit pour avoir un boulot, un diplome, un crédit, une femme, avec l'accomplissement jovien, le crime réalisé en signe suivant, le taureau. Mars est l'astre de la victoire par le sang, elle gère les hommes avant tout, ce pourquoi ce signe est plus favorable aux hommes qu'aux femmes, mais on trouve des béliers martiales étonnantes, telles Margareth Thatcher ou encore Marion-Maréchal Le Pen, des femmes au caractère masculin. Et que dire de Calamity Jane, femme cow-boy, qui a incarné Dumuzi et Enkidu de belle manière.

    Ascension et chute sont la constante des destins béliers : Hitler monte au sommet, et perd la tete, chute. Robespierre fait couper astralement des tetes, mais finit par la perdre, mentalement puis physiquement. Lénine, autre martial qui fait couler le sang, fait tuer des dizaines de millions de russes, est encore divinisé à Moscou au delà de la mort. En bon exemple, il y a bien sur Che Guevara, qui l'a payé cher son thème natal, assassiné.

    L'archétype le plus connu du bélier est celui d'Icare : il descend dans les profondeurs tuer le minotaure, symbole du taureau. Mais il ne sait pas s'arreter, il conçoit des ailes pour espérer rejoindre le Dieu solaire, et il se les brule, la chute est proportionnelle à la montée.

    Ainsi, le bélier est le signe de l'intelligence, comme Icare qui sait ne pas se perdre dans le labyrinthe, des guerriers, car il faut vaincre le taureau, des inventeurs, comme les ailes. Comment ne pas citer le génial Léonard de Vinci, symbole de celui qui voit (Mercure) et transmet ces visions de l'avenir, via des prophéties cryptées et des inventions, bien entendu avant tout militaires (80% de ses inventions sont de cette nature, des armes), mais comme par hasard, il aura inventé le premier avion, qui certes ne volait pas, mais l'idée était là (vous pouvez le voir au musée des arts et métiers de Paris).

    Dans les "voyants" qui ont transmis l'avenir, vous pouvez vous référer au génial concepteur des cartes de jeu illuminati, Steve Jackson, que j'ai évoqué sur le blog. Il a vu l'avenir, et il l'a payé cher, maintenant il parle de tout sauf de conspiration, il a été obligé de censurer certaines cartes pour ne pas etre suicidé.

    George Lucas, voyant réalisateur, vous a transmis plusieurs réalités astrales dans ses films, mais tout en ayant un thème relativement délirant (que devraient dire Hitler et Robespierre ?), il a bien figuré le bélier dans le personnage d'Anakin, qui connait une ascension pour chuter et connaitre une rédemption à la fin.

    Signe du "je", il est strictement opposé à la balance, comme le disait les sumériens, signe du conjoint, du moi et les autres, des contrats, des unions/mariages. La tendance de beaucoup de natifs à tout ramener à eux peut donc passer pour dictatoriale. Ils ont un combat à mener, et rien ne peut les détourner de cette route.

    Le bélier étant l'opposé du poissons signe des pieds, il l'écrasera de son intelligence, ce signe sera sa cible prioritaire à écraser. Et il visera souvent le taureau, signe vénusien, comme le guerrier Persée qui va aller couper la tete de la Méduse. Mais cette réaction ne lui est pas permise, il est trop soumis à sa tete pour couper celle du monstre. Robespierre n'assumait pas de faire tuer des milliers de gens par ses amis, il était dans une dépression profonde, ainsi que d'autres natifs qui n'assument pas le sang versé, dont il pensent que cela va nettoyer l'humanité de son mal (principe mercurien). Le monde doit etre comme eux, ce qui est différent = à nettoyer, par la guerre souvent, ou une compétition de type martiale, pour décider du Soleil/Dieu.

    Belier (15 avril - 15 mai) - Maison 1/Ascendant

    Signe du 1, de la maison 1, celle de l'ascendant, autre nom pour l'égo, celle du crane, du cerveau, et qui décide de la santé, de la force mentale de la personne. Elle veut devenir "Dieu"(c'est la maison du Je, du moi), d’où le nom de "Ra" accolé à Amon, le dieu à tête de bélier, comme il est l'exaltation du Soleil, il se proclame le Soleil, ce qui est totalement faux ("Amon" veut dire caché, son vrai visage n'est pas le bélier).

    L’ère du bélier est symbolisé de façon claire par Mithra, le dieu qui tue le taureau, archétype de l’ère qui lui a précédé. C'est donc logiquement un guerrier, un tueur, qui porte un bonnet rouge, comme la couleur de Mars.

    Vous voyez cette ère personnifiée ici entourée des 12 signes du zodiaque, le bélier est au sommet, se croyant le boss, ce qu'on appelle le "milieu du ciel", la place traditionnelle du capricorne...sauf que pour le malheureux Mithra, après il y a les poissons, symbolisés par Jésus, qui l'a détrôné de son rôle de "roi".

    Belier (15 avril - 15 mai) - Maison 1/Ascendant

    Pour en savoir plus sur le bélier, lire l'article sur l'ère du bélier sur cette page.


  • Le lion, signe multi abordé sur le blog. L'idée n'est donc pas de répéter toutes les boites de Pandore, mais de tenter un résumé :

    Lion, cas d'école

    Lion, cas d'école

    Le lion voit le secteur de 2 "reines", que ce soit Beyoncé, la "queen of pop", et Freddy Mercury, ancien roi ayant fondé le groupe Queen.

    Lion, cas d'école

    On avait aussi Michael Jackson et Madonna, d'autres rois et reines.

    Lion, cas d'école

    Comment passer à coté du roi Soleil Louis 14 et de Louis 16. L'un a été toutefois impulsé par le fait qu'il reflétait Jupiter, la divinité temporaire du monde, par sa Lune, quand l'autre, Lune exil Soleil, a marqué la chute de la royauté solaire. 

    Lion, cas d'école

    Les reines sont lion, secteur de Freddy Mercury, de Beyoncé etc, pas étonnant.

    Lion, cas d'école

    Le lion est le signe des salles, dans le sens de représentation : émission télé, cinéma, théâtre, conférence, one man show, c'est là ou l’ego se représente, tel un père face à ses enfants. C'est une transmission.

    Lion, cas d'école

    Beaucoup de "grandes gueules" en ce signe, comme par ex...

    Lion, cas d'école

    De Niro et Sean Connery, de grands roles de théâtre et cinéma.

    Lion, cas d'école

    Vous préférez Reeves, l'élu de Matrix ? Ou ces dames préfèrent Richard Gere ?

    Lion, cas d'école

    A moins que vous ne craquiez sur Hugh Grant ? Ou Laurent Delahousse, pour le coté télévisuel ?

    Lion, cas d'école

    Plus ancien, on a celui qui ressemble plus à Robert qu'à Redford, ou encore Travolta.

    Vous l'avez remarqué, les cas présents ont un certain charisme. Ils ont été capable de transcender les foules, en bien comme en mal d'ailleurs (Louis 16 a provoqué par son coté balance la révolution).

    Lion, cas d'école

    Elon Musk et Richard Branson ont tous 2 lancé des entreprises spatiales, et font venir du monde à chaque conférence de presse, limite des shows.

    Lion, cas d'école

    En politique, JFK et Clinton ont tellement attiré de femmes qu'ils seront autant connus pour leurs frasques amoureuse que pour le reste.

    Lion, cas d'école

    Niveau conférence, Asselineau est excellent, et il s'est rapproché de Philippot, son frère astral.

    Lion, cas d'école

    Et il est proche d'un lion qui est hélas souvent emporté par son coté grande gueule, Mélenchon. Vous l'avez compris, tant que ces partis feront cavalier seul, chacun regardant son ego lion au lieu de pratiquer une union "contre l'Europe", ils feront un score insuffisant. Il n'y a aucun avenir pour l'UPR et Asselineau, l'extreme-droite anti-UE représentée par Philippot ou encore Mélenchon avec son "plan B" (qui a dit Q ?) tant qu'ils seront en train de jouer des pièces différentes, au lieu de jouer la meme pièce.

    Lion, cas d'école

    Le PMU l'a pourtant compris. Des entraîneurs peuvent lancer plusieurs chevaux dans une meme course (comme Bazire) et décider du résultat de ce qui relève au final d'une pièce de théâtre au résultat calculé pour faire gagner le moins possible aux joueurs.

    Lion, cas d'école

    Le quinté ne vaut pas mieux, autre cinéma.

    Lion, cas d'école

    La constellation du lion, en lion, ça alors, on va maintenant revoir les classiques.

    Lion, cas d'école

    Par ex le fait de "survivre sur Mars", devenir un "martien", on ne fait que changer de salle, de théatre, cela ne vaut pas mieux que la Terre.

    Lion, cas d'école

    L'après-vie ou extraterrestre ? Autres salles et pièces de théâtre, ne les jalousez pas, ce sont d'autres merdes équivalentes à la notre.

    Lion, cas d'école

    Une autre vie/voie est possible, certes, mais à quoi cela revient ? La v(o)ie sur une autre planète ou autre dimension ou au delà est un autre niveau de comédie, drame ou action.

    Lion, cas d'école

    Le lion est le cœur de la respiration, "plongez" et vous respirez, dit le ciel, dans les mondes engloutis.

    Lion, cas d'école

    Allez dans une autre dimension, autre respiration, la vie continue.

    Lion, cas d'école

    Dans l'au-delà ? Idem, vous respirez encore.

    Lion, cas d'école

    Au paradis ? Encore une autre forme de vie et respiration.

    Lion, cas d'école

    Tout ou rien, le lion continue de nous dire que ce sont 2 formes complémentaires de ce grand théatre, qui décide ce qui est "tout", "rien", "ici", "là bas". Le risque est de prendre votre comédie personnelle, familiale et terrestre comme étant l'unique réalité. Le ciel nous montre une succession de réalités qui ne font qu'un, telle une poupée russe. Toutes liées à la notre, néanmoins, car vous etes l'acteur de cette farce universelle, qui surveille en ce que vous croyiez en ce que vous croyez, et que vous créiez ce que vous devez créer. Les ET, l'autre dimension, le paradis, l'au delà, peu importe la pièce, ne fait que veiller au bon déroulement de la représentation nommée "Terre". Car comme des pièces de théâtres qui auraient signé un partenariat, chacune influence l'autre, comme les 2 faces d'une pièce de monnaie.


  • Maitrises : Neptune, Mercure, Saturne.

    Exaltation de Mars. Exil de Jupiter.

    Le 10ème signe constitue le "milieu du ciel". Comprenez le sommet de la vie, celui ou nous sommes sensés avoir accompli nos projets. Après avoir atteint le sommet, vous l'avez compris, il faut redescendre, cela se fait en signes 11 verseau et 12 poissons. Dans un temps ou l'espérance de vie était faible, le retour de Saturne au natal à 29 ans constituait une espérance de vie "normale", le sommet et la chute venaient bien plus vite. Mais avec le temps saturnien et les avancées médicales (jusqu'à la limite du demi-cycle plutonien, 123 ans), les gens ont vieilli et Saturne pris de plus en plus un archétype "vieux". Surtout quand les grecs et romains décidèrent de faire "Dieu" de Jupiter, il fallait dévaloriser l'archétype divin de Saturne.

    Le sommet est incarné par Neptune, l'astre de la royauté, du champs des idées, qu'on appelle aussi inconscient collectif, noosphère. Le natif est ainsi "éveillé" à ces fausses idées, et en bon messager mercurien, il les transmet en espérant que cela éveillera, fera changer le cours des choses. Qu'entends je par faux ? Car Mercure, astre de la mutabilité, change cette énergie, selon le caractère de la personne. La conjonction Neptune+Mercure est ainsi, dans un thème, la marque de la mythomanie (comme chez Sitchin, Neil Armstrong).

    Ce signe a été symbolisé par l'immortel Ziusudra (celui dont les jours sont prolongés) qui dans la tablette 10 de Gilgamesh raconte comment il a survécu au précédent déluge grâce à l'avertissement d'Enki, symbole de Mercure pour les sumériens, de Saturne (confondus avec Neptune, planète non connue). Ainsi, la personne prévient de ce qui arrive, et comme Cassandre, peu de gens la croient. Cette absence de crédibilité marque la fatalité que connaissent un bon nombre de capricornes. Ils voient ce qui vient, mais ne l'acceptent pas, transmettent et ne voient pas de changement, ce qui en fait un signe profondément dépressif, mais moins que les poissons.

    Signe de l'ordre neptunien (opposé au verseau, signe du désordre), masculin et "père" (Saturne en commun avec le sagittaire), le natif a envie que le monde change conformément à son ordre personnel, qu'il juge divin, idéal, et beaucoup auront ainsi la fâcheuse tendance de se prendre pour "Dieu" (à cause de Mars exaltée). Ils veulent tellement changer le monde, qu'ils vont parler (Mercure) dans ce but. Cela donne Sarkozy persuadé qu'il allait débarrasser les cités des racailles (quelle erreur de casting, embauché par l'élite comme un faux verseau bordélique, il a bien moins détruit la France qu'Hollande). Cela produit Tapie, qui disait à la télé comment gagner de l'argent (Mercure, astre financier) dans "réussir sa vie". Ces 2 natifs, vous l'avez remarqué, ont la particularité d'avoir subi ou subir encore des procès.

    Car quand le capricorne atteint les sommets, il doit chuter. Sarkozy lâché pour avoir évité le bordel en 2008, en votant le chèque de 300 milliards. Que dire de Jeb Bush, propulsé favori avant que Rockefeller balance son pote Trump. Que dire de Dieudonné, au succès fulgurant avant de l'ouvrir trop sur les juifs et de subir la vengeance de Valls via la justice, Soleil en cancer opposé au sien. Que dire de J.J. Goldman, personnalité préférée des français jusqu'à sa catastrophique chanson "toute la vie".

    Signe du squelette saturnien, nous touchons à la structure du corps, ce qui le soutient, sans qui le reste du corps n'est rien. Il est aussi marqué par les drogues d'éveil, comme l'ayahuasca, le cannabis, tout ce qui vous rapproche de l'ordre divin. On trouve un nombre impressionnant de fumeurs et d'alcooliques dans cette constellation, ainsi les sumériens ne se sont pas trompés quand ils figurent Enki, le créateur capricorne de notre humanité, qui le fait tout en étant ivre, ainsi il nous foire.

    Signe d'exaltation de Mars, atteindre les sommets passe hélas par des sacrifices : divorcer, renoncer à sa vie privée, déménager dans un lieu qui ne plait pas, perdre ses amis, accepter des clauses abusives, etc. Un bon nombre de voyantes évoquées sur le blog ont leur Soleil ou Lune exaltée de Mars. Mercure étant la planète d'une vision, et de la communication de cette vision, on a énormément de médiums chez le poisson-chèvre.

    Alors que les gémeaux et surtout le bélier sont mercuriens et surtout martiaux diurnes, le capricorne est mercurien et martial nocturne, alors que le bélier s'élève vers le Soleil, montre trop haut et chute, le nocturne lui est en haut, il va tomber, et il appréhende la chute. Ce n'est pas pour rien si l'aigle est dans ce signe, c'est l'envoyé noir, saturnien, qui apporte les mauvaises nouvelles, mais lui survivra, il ira bien au delà de la chute de l'humanité, car il représente la mutation à venir. Ce pourquoi l'influence de Mercure va au delà, dans le verseau robot uranien.

    La maison 10, ou X, marque le sommet de la carrière, des projets de vie. Les hindous l'appellent le fameux karma (activité dans le monde), et elle s'oppose donc à la 9, celle du dharma. Ils l’appellent aussi jaya, la victoire (on atteint les sommets martiaux, après des sacrifices, dans tous les sens du terme, ex notre élite noire qui sacrifie des millions de gens dans ses fausses guerres et false flags). C'est la maison la plus importante du thème. Arrêtez avec l'ascendant/maison 1, qui n'est que l'ego, car la maison qui va décider de votre vie, c'est la 10, chiffre de "Dieu", du 1 et 0. Tous les organes sidéralistes adorent ce chiffre, il suffit de voir Mac OS X, Windows X, Google X, Space X.

    Capricorne (15 janvier - 14 février)

    On trouve avec cette tablette une bonne représentation du sommet du ciel X en haut, jusqu'au fond du trou cancer, en bas. Neptune/Enki est en haut, alors que Nabu (Mercure) et Marduk (Jupiter) sont bien plus bas.

    Capricorne (15 janvier - 14 février)


  • Maitrises : Saturne et Uranus

    Exaltation du nœud Sud. Exil du Nord et de Pluton.

    Saturnien, le signe du sperme, de la jouissance est très lié au scorpion, archétype du phallus, dont le sagittaire a la queue. Mais la queue de l'archer n'est pas en scorpion, elle est en début capricorne, indiquant la volonté "scorpion" de muter en aigle, constellation du sommet. Il vise avec sa flèche, encore une image du sexe, le centre galactique, en début sagittaire, marquant le lieu d’où est venu la vie. Pour toutes les anciennes civilisations, "Dieu" était un phallus, qui a crée la vie par son sperme. Shiva linga-yoni (phallus et vagin), représenté par un sexe en érection, jouit, et de ce sperme est auto-crée Brahma ainsi que Vishnu. Seuls les bhoutanais vénèrent encore la plus ancienne icône de "Dieu", qui était Saturne, avant que "Satan la bite", elle fut voilée, comme dans le mythe d'Adam et Eve, leur première action après avoir mangé la pomme de la connaissance (en fait oubli) est de cacher leur sexe (cacher la vérité, vivement l'apocalypse). La "voie lactée", visible dans cette zone (et dans le ciel pour ceux qui ne vivent pas en zone polluée), c'est un nom assez explicite pour la trainée de sperme céleste, mais aussi la voie de retour à la maison, là d’où nous venons.

    Chute de Lune, c'est le retour aux origines, au karma de l'humanité. C'est le signe par excellence de Saturne, l'astre du temps, et comme personne n'est plus fort que le temps saturnien, il fut bien vite mal aimé. Ainsi, le phallus Shiva linga-yoni fut remplacé par les envahisseurs aryens par Shiva destructeur scorpion, au même niveau que Vishnu le constructeur et Brahma l'équilibre. Chez les grecs, le temps saturnien Cronos est chassé par un coup d'état de Zeus/Jupiter, car le temps mangeant tout le monde, y compris les "dieux", fils de Cronos, ils avaient peur de mourir. En tablette 9 de l'épopée, c'est justement parce qu'il a peur de mourir que Gilgamesh entame un voyage pour rencontrer l'immortel en tablette 10. De même, chez les romains, Jupiter chasse Saturne, qui fuit en Italie, attendant son heure pour provoquer un renversement nommé "saturnale". En Grèce aussi, les titans, anciens dieux saturniens, attendent leur heure pour la bataille finale dont 100% des dieux et titans périront, comme dans le mythe nordique du Ragnarok. Ce processus avait commencé chez les babyloniens, qui n'aimaient pas Enki, qui symbolisait la royauté, assimilé faussement à Saturne (ils ne connaissaient pas Neptune, vrai roi), et l'ont fait chuter au profit d'Enlil, ce cher Jupiter fan des coups d'état. Le résultat de ces mythes idéologiques, hérités de l'ère du taureau, d'essence jovienne, fut le changement de maitrise du sagittaire de Saturne à Jupiter, "Dieu" devenu provisoirement Jupiter, alors qu'il a toujours été Neptune, confondu avec Saturne.

    Signe adversaire par essence, et donc de tous les autres (si vous avez un autre signe luni-solaire, vous aurez un autre signe ami), il se met un paquet de signes à dos, à cause de la chute de Mars et de Mercure, sa parole n'est pas appréciée, il a du mal à gagner une victoire. Dans les saturniens, on doit citer comme jouisseur ce cher Depardieu, qui n'a jamais sa langue dans sa poche pour critiquer, attaquer factuellement. Nostradamus ne put que prophétiser la saturnale, par la nature de ce signe.

    Cette constellation est aussi celle des pannes sexuelles, de l'incapacité de jouir, quand le natif a Saturne en sagittaire, comme Louis 16, Kant, ou encore notre fameux Conchita Wurts. Et il est devenu le signe "démoniaque", par la présence de l'exaltation du Sud, qui incarne pour l'élite noire des trolls le faux capricorne (attentats du 11 septembre marqués par Mars+Sud exalté Sud).

    Signe uranien, révolutionnaire, du guerrier tueur, on trouve naturellement des natifs tels Staline, l’icône chassée du mausolée sacrée avec un retour de Saturne, astre des os, sur Saturne natal. Mais le tour de Lénine, Saturne en sagittaire, ne saura tarder. Le Lune en sagittaire Hitler fut un sacré tueur "adversaire". Plus près de nous, nos hommes politiques français, adversaires du peuple et destructeurs de la France ont pour beaucoup la Lune en sagittaire, ex Hollande, Valls, Cambadélis, et ils cumulent souvent hélas avec le Cancer en solaire, devenu signe de pouvoir par la confusion des tropicalistes, qui prennent des cancers pour des lions, et donc des sagittaires pour des capricornes, signe du sommet. Qu'est ce qui se passe quand on pense met des faux lions et faux capricornes au sommet ? On met des adversaires de l'humanité ou des faibles mous.

    Les révolutions de 1988-1991, marquées par Saturne et Uranus en sagittaire, ont bien symbolisé le renversement que ces astres permet, l'URSS a chuté, la Russie rebelle est retombée dans le giron du NOM provisoirement, avec Eltsine. La Russie, état saturnien faux lion et hélas vrai cancer plutonien, ne pouvait qu’être sensible à un tel cycle. Le prochain cycle saturnien en sagittaire concernera un autre état saturnien, l'Italie.

    Comme cas de révolutionnaire idéaliste rêveur, comment ne pas citer Chouard, qui croit encore qu'on peut soumettre autrement que par la force un système de constituante avec tirage au sort. Cette révolution par le robot uranien arrivera, en 2259, on a le temps saturnien.

    Signe du 9, qui rime avec œuf, c'est donc le signe de la source, du père et de la loi originelle nommée dharma. Si les gémeaux sont le signe de l’émission d'informations, le 9 est la réception de ces infos. Ainsi dans la Baghavad Gita, l'archer sagittaire Arjuna refuse de tirer la flèche de Shiva, aussi Krishna lui donne un cours sur le dharma, le fait qu'il soit obligé de tirer. Comme l'autre refuse, il recours au polymorphisme (classique chez les PAN) pour effrayer l'archer, et le pousser à tirer (un coup ?).Vous reporter à l'article du scorpion au sagittaire pour cette histoire.

    Sagittaire (16 décembre - 15 janvier)





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique