• J'ai lancé mon Tipeee sur cette page !

    EDIT : vous pouvez aider gratuitement le blog, en visionnant la 1ère minute de 4 clips Youtube sur la droite de la page, ce qui peut faire gagner 24 centimes par jour. Sur un mois, ça fait 9 euro, donc imaginez, 50 personnes le font = 450 euro, ainsi le blog serait financé par Youtube, et cela me permet de réserver 2 jours par semaine aux articles, à la recherche de thèmes pour la base de données, pour les comparaisons et études de thèmes, sans demander de dons autres que 8 minutes de temps par jour.

    En sachant que contre 50 euro de don unique, je propose toujours un thème astral en "contrepartie", vous donner les clés de votre ciel natal.

    Articles des 2 prochains mois :

    Articles d'actualité (gros sujets chauds)

    Astr'actu 4

    Physique quantique

    Bite de Pandore, bases

    Saturne, c'est notre projet

    Les mythes astro-logiques

    Guerre et Pet

    Jupiter, vie et mort, partie 4

    Vénus luciférienne, partie 5

    Boite de Pandore 17

    Pourquoi un tipeee ?

    En 16 ans de recherches astrales, j'ai cumulé un nombre impressionnant de thèmes enregistrés, en attente de l'écriture des articles. Que me manque t il ? Du temps. Et comme on dit, le temps c'est de l'argent, exposer toutes ces thématiques, chercher dates et faire les liens entre les cartes, les lires, cela en demande beaucoup. Aussi j'invite les lecteurs, s'ils le veulent, à participer à l'aventure pour intensifier la production du blog, comme ceci : 250 euro, cela me permet de me mettre à 80%, un jour consacré au blog par semaine. 500 euro, cela me permet de me mettre à 50%, 2 jours consacrés au blog, par ex.

    De plus, cela me permet d'avoir une pratique de l'astrologie qui soit sécurisée. Le coté aléatoire et variable des consultations professionnelles m'interdit, du fait que j'ai 2 filles dont une handicapée et ma femme qui ne bosse pas, de quitter un boulot de fonctionnaire peu payé mais sur contre un boulot au salaire indéterminé. Là au moins, avec cette offre contre 50 ou 100, je peux proposer une belle contrepartie contre le temps offert par vos dons.

    Certes, d'autres ne proposent pas de donner, sauf que ces autres vendent des livres, ont des cabinets, leurs articles sont plus légers, sans thèmes ni faits, et souvent purement promotionnels, pour vendre des livres. Ce n'est pas le cas du blog, je propose toujours gratuitement le contenu, mais à ce rythme là, compte tenu de l'avalanche de thèmes qui s'est entassé dans mes dossiers PC, et de l'obligation d'y aller pas à pas pour que vous compreniez la logique monstrueusement cohérente qui amènera les prochaines révélations, je ne pourrai pas exposer tout cela, et le temps, j'en ai de moins en moins, l'accumulation de Saturne, Jupiter et surtout Pluton sur mon Soleil puis Mercure+Sud promet de m’être fatale ou de m'handicaper sérieusement. Aussi, pour les gens motivés, qui ont en plus envie de comprendre leur thème natal et ce qui leur est arrivé et arrive, j'ai fait les propositions de contreparties.

    Oui je sais, je suis un connard et un goret d'oser créer un tipeee, monsieur le troll. Sinon rien ne t'interdit de créer le tien et de passer des centaines d'heures à exposer une vérité stellaire. C'est bizarre mais sur le net, j'ai vu aucun autre astrologue engagé dans ce chemin de vous faire saisir la réalité stellaire, et vous rendre autonomes, en exposant des faits vérifiables, et pas des délires non prouvés.

    Lancement d'un tipeee


  • Télécharger Proastro (version décembre 2020)

    - Prenez mes options et 1ère partie de la base de données et la seconde là, ce qui donne 29 770 thèmes au 1er mars

    Proastro (Mars 2018)

    - Une fois le logiciel dézippé, il vous suffit d'y copier-coller "private" et "horoscopes" que j'ai édité, de cliquer sur "configuration" et "répertoire privé" puis "parcourir" et sélectionner le dossier "private" ajouté. Faire de même avec "répertoire horoscopes" et sélectionner le nouveau chemin des "horoscopes".

    Proastro (Avril 2018) 

    Vous êtes parés !

    - Faire votre thème :

    Cliquez sur "Fichier"->Nouvelle carte

    Proastro, prise en main

    Sur cet écran, il vous suffit de rentrer vos coordonnées natales, et cliquer sur "Google Maps". Normalement, il trouve la ville...

    Cliquez sur OK, vous avez votre thème. Fermez les 2 fenêtres, le logiciel vous propose de sauvegarder votre thème, faites le.

    Maintenant, cliquez sur fichier->ouvrir carte, sélectionnez votre carte. Le thème apparait. Sélectionnez en haut "dessin"->"superposer avec" et sélectionnez votre carte. Pour moi, cela donnera cela.

    Proastro, prise en main

    - Maintenant, vous allez ÊTRE CONCRET, vous allez cliquer sur le "T" en haut, vous aurez ce panneau :

    Proastro, prise en main

    L'idée est de naviguer dans le temps pour vérifier votre passé, par ex en allant voir des évènements datés. Tout dépend votre thème astral, mon conseil et d'abord :

    - Vérifier vos cycles majeurs pour voir ce que le retour astral a provoqué, puis ensuite vos cycles mineurs, dans votre passé proche par ex.

    - Vérifier les retours astraux sur votre thème natal, dans cet ordre, du plus au moins "chiant" : Retour plutonien sur astre natal - Retour neptunien - Retour uranien - Retour saturnien - Retour jovien.

    Pour vous aider à saisir vos signes, le lunaire (2/3 du caractère), ce que vous étiez à la naissance, et votre solaire (ce que vous serez à l'instant de votre mort), allez lire les articles signes.

    Pour comprendre les astres, lire les articles les concernant, sans oublier ceux sur les traductions.

    Pour moi, les retours se sont caractérisés par : 

    - J'ai connu mon père pour la 1ère fois avec Jupiter pile opposée à mon Jupiter (astre du père) natal.

    - Ma mère est décédée avec Saturne pile de retour sur Saturne (astre de la mère) natal.

    Mais c'est MON cas personnel, à chacun le sien, j'ai Pluton+Saturne+Jupiter en même maison, ainsi l'astre plutonien a utilisé les énergies joviennes et saturniennes pour me "toucher".

    Des retours particuliers en 99 sur natal, de Neptune et Uranus, ont provoqué un coma suivi d'éveil, arnaque astrale que j'ai pu démonter.

    Ma fille cadette a nouvelle Lune+Mars avec Lune pile sur mon Soleil, quand à ma fille ainée, elle a pile la Lune de ma femme, mais là encore c'est un retour sur MON thème et celui de ma femme. 

    Chaque thème est unique, mais subit les mêmes retours astraux que les autres, il s'agit donc d'appliquer la roue sur son thème, tout le monde ne vit ainsi pas pareil les énergies actuelles, certains le vivent très mal, d'autres très bien...

    ATTENTION :

    Le menu "outils" contient des inventions indiennes, sauf que les hindous ne croient pas en l'existence d'Uranus, Neptune et Pluton (et pourtant ils ont des astronomes), ainsi ces outils sont totalement biaisés, de plus la "Fortune" est une idiotie non factuelle.

    Le menu "interprétation" ne vous aidera pas, ce sont des généralités astre par astre, signe par signe, dignes des pires horoscopes du net, un tas de commentaires drôles de tropicalistes qui n'ont rien compris aux signes dont ils parlent (normal, il voient des béliers comme des taureaux, etc).


  • Conjonctions à venir :

    9 mars : Lune+Pluton

    11 mars : Soleil+Neptune

    12 mars : Mercure en verseau

    15 mars : Soleil en poissons

    27 mars : Soleil+Vénus

    28 mars : Mars+Nord

    30 mars : Neptune+Mercure

    1 avril : Mercure en poissons

    5 avril : Lune+Pluton

    10 avril : Jupiter en verseau

    11 avril : Vénus en bélier

    14 avril : Soleil en bélier

    15 avril : Mars en gémeaux

    23 avril : Vénus+Uranus

    24 avril : Mercure+Uranus

    26 avril : Mercure+Vénus

    30 avril : Soleil+Uranus

    1er mai : Mercure en taureau

    2 mai : Lune+Pluton

    5 mai : Vénus en taureau

    11 mai : Mercure+Nord

    15 mai : Soleil en taureau

    18 mai : Vénus+Nord

    29 mai : Vénus en taureau

    30 mai : 2nd Lune+Pluton

    1er juin : Soleil+Nord

    4 juin : Mars en cancer

    5 juin : Mars opposé Pluton

    15 juin : Soleil en gémeaux

    23 juin : Vénus en cancer

    24 juin : Vénus opposé Pluton

    26 juin : Lune+Pluton

    1er juillet : Mars opposé Saturne

    7 juillet : Vénus opposé Saturne

    8 juillet : Mercure en gémeaux

    14 juillet : Mars+Vénus

    17 juillet : Soleil en cancer

    Soleil opposé Pluton

    Vénus en lion

    21 juillet : Mars en lion

    22 juillet : Jupiter opposé Mars+Vénus

    23 juillet : Lune+Pluton

    25 juillet : Mercure en cancer

    Mercure opposé Pluton

    31 juillet : Mercure+Soleil opposés Saturne

    7 aout : Pluton rétro sagittaire

    9 aout : Mercure en lion

    10 aout : Vénus opposé Neptune

    11 aout : Mercure opposé Jupiter

    12 aout : Vénus en vierge

    17 aout : Soleil en lion

    19 aout : Mercure+Mars

    20 aout : Jupiter opposé Soleil

    - Lune+Pluton

    25 aout : Mercure opposé Neptune

    27 aout : Mercure en vierge

    2 septembre : Mars opposé Neptune

    5 septembre : Jupiter rétro capricorne

    6 septembre : Vénus en balance

    7 septembre : Mars en vierge

    13 septembre : Neptune opposé Soleil

    16 septembre : Lune+Pluton

    17 septembre : Soleil en vierge

    23 septembre : Vénus opposé Uranus

    24 septembre : Mercure en balance

    30 septembre : Mercure rétro vierge

    2 octobre : Vénus en scorpion

    7 octobre : Soleil+Mars

    9 octobre : Mercure+Mars

     11 octobre : Vénus+Sud

    13 octobre : Lune+Pluton

    18 octobre : Soleil en balance

    23 octobre : Mars en balance

    31 octobre : Vénus en sagittaire

    2 novembre : Mercure retour en balance

    4 novembre : Soleil opposé Uranus

    9 novembre : Lune+Pluton

    11 novembre : Mercure+Mars opposé Uranus

    17 novembre : Soleil en scorpion

    21 novembre : Mercure en scorpion

    23 novembre : Soleil+Mercure+Sud

    28 novembre : Jupiter retour en verseau

    1er décembre : Pluton retour en capricorne

    6 décembre : Mars en scorpion

    7 décembre : Lune+Pluton

    10 décembre : Vénus en capricorne

    Mercure en sagittaire

    11 décembre : Vénus+Pluton

    14 décembre : Mars+Sud

    16 décembre : Soleil en sagittaire

    27 décembre : Vénus rétro sagittaire

    28 décembre : Mercure+Vénus

    29 décembre : Mercure en capricorne

    Mercure+Pluton

    2022 :

    3 janvier : Lune+Pluton

    9 janvier : Soleil+Vénus

    15 janvier : Soleil en capricorne

    16 janvier : Soleil+Pluton

    17 janvier : Mars en sagittaire

    29 janvier : Pluton+Mercure

    30 janvier : Second Lune+Pluton

    31 janvier : Mercure rétro sagittaire

    4 février : Soleil+Saturne

    7 février : Mercure retour capricorne

    13 février : Soleil en verseau

    14 février : Mars+Vénus

    27 février : Lune+Pluton

    28 février : Mars+Vénus capricorne

    2 mars : Saturne+Mercure

    3 mars : Pluton+Mars+Vénus

    5 mars : Soleil+Jupiter

    6 mars : Mercure en verseau

    13 mars : Soleil+Neptune

    15 mars : Soleil en poissons

    21 mars : Jupiter+Mercure

    23 mars : Neptune+Jupiter+Mercure

    24 mars : Mercure en poissons

    26 mars : Lune+Pluton

    28 mars : Saturne+Mars+Vénus

    29 mars : Axe des noeuds en balance(Sud)/bélier (Nord)

    30 mars : Vénus en verseau

    8 avril : Mars en verseau

    Mercure en bélier

    15 avril : Soleil en bélier

    17 avril : Uranus+Mercure

    18 avril : Jupiter en poissons

    22 avril : Lune+Pluton

    24 avril : Mercure+Nord

    25 avril : Mercure en taureau

    27 avril : Neptune+Vénus

    28 avril : Vénus en poissons

    1 mai : Jupiter+Vénus

    5 mai : Soleil+Uranus

    13 mai : Soleil+Nord

    15 mai : Soleil en taureau

    17 mai : Vénus+Mars

    18 mai : Mars en poissons

    20 mai : Saturne en verseau

    Lune+Pluton

    21 mai : Neptune en verseau

    24 mai : Vénus en bélier

    29 mai : Jupiter+Mars

    11 juin : Uranus+Vénus

    15 juin : Vénus+Nord

    16 juin : Soleil en gémeaux

    Lune+Pluton

    18 juin : Vénus en taureau

    19 juin : Saturne rétro capricorne

    28 juin : Mars en bélier

    1 juillet : Mercure en gémeaux

    13 juillet : Vénus en gémeaux

    Lune+Pluton

    17 juillet : Soleil en cancer

    18 juillet : Soleil opposé Pluton

    Mercure en cancer

    19 juillet : Mercure opposé Pluton

    22 juillet : Uranus+Nord

    31 juillet : Mercure opposé Saturne

    1 aout : Mercure en lion

    Uranus+Nord+Mars

    5 aout : Neptune rétro verseau

    7 aout : Vénus en cancer

    8 aout : Vénus opposé Pluton

    10 aout : Lune+Pluton

    12 aout : Mars en bélier

    14 aout : Soleil opposé Saturne

    18 aout : Soleil en lion

    21 aout : Mercure opposé Neptune

    22 aout : Mercure en vierge

    28 aout : Vénus opposé Saturne

    1 septembre : Vénus en lion

    2 septembre : Mercure opposé Jupiter

    6 septembre : Lune+Pluton

    16 septembre : Soleil opposé Neptune

    17 septembre : Soleil en vierge

    24 septembre : Vénus opposé Neptune

    25 septembre : Vénus en vierge

    26 septembre : Soleil opposé Jupiter

    27 septembre : Vénus+Mercure

    29 septembre : Mercure rétro lion

    1 octobre : Vénus opposé Jupiter

    4 octobre : Lune+Pluton

    5 octobre : Mercure retour vierge

    18 octobre : Soleil en balance

    19 octobre : Vénus en balance

    21 octobre : Soleil+Vénus

    22 octobre : Mars en gémeaux

    26 octobre : Mercure en balance

    30 octobre : Second Lune+Pluton

    3 novembre : Soleil+Vénus+Mercure+Sud opposé Uranus+Nord

    6 novembre : Mars rétro taureau

    12 novembre : Vénus en scorpion

    14 novembre : Mercure en scorpion

    16 novembre : Soleil en scorpion

    27 novembre : Lune+Pluton

    29 novembre : Mars opposé Mercure+Vénus

    3 décembre : Mercure en sagittaire

    5 décembre : Vénus en sagittaire

    7 décembre : Soleil opposé Mars

    17 décembre : Soleil en sagittaire

    25 décembre : Lune+Pluton

    30 décembre : Vénus en capricorne

    31 décembre : Mercure en capricorne

    Ephémérides 2017


  • La sortie prochaine d'un livre de Taguieff me permet de reparler des fameuses théories du complot :

    Complot, Vénus

    Complot, Vénus 

    On a ainsi un plutonisé (tiens donc) qui se charge de dire que ces théories du complot, c'est de la merde. Livre cancer comme lui, il doit tuer ces écoles de pensées en guidant l'opinion sur des théories du complot démontées (pour dévier des vrais complots), au lieu de parler de la survivance des illuminatis dans d'autres ordres et sociétés secrètes, il préférera vous dire qu'ils n'existent plus, se focalisant sur l'illuminati au lieu d'évoquer ce que sont devenus ces illuminatis après la fin de leur dogme.

    Il est ironique que le livre soit vénusien, astre de Lucifer, l'illumination, et que ce soit l'astre des théories du complot, car le sous entendu est ici : je vais vous faire penser autrement par ma lumière, ce qui est la matière meme de ce qu'ils critiquent. Un peu comme critiquer les sectes et gourous mais employer soi meme une technique sectaire et jouer au gourou. Neptune+Mercure, les fausses vérités, il peut les démolir, mais par d'autres mensonges. Non en effet, les illuminatis n'existent plus, mais ils existent autrement, seul le nom et la forme change.

    Complot, Vénus

    On doit à ce triste sire l'invention du mot "islamo gauchisme" en 2002, mot repassé à la mode à cause de Blanquer et Vidal. Les universités leur ont répondu sèchement que c'était un concept sans réalité. Vénusien, en effet, c'est une théorie du complot, voilà l'auteur nous inventer une théorie du complot en 2002 pour nous faire croire qu'il lutte contre les théories complotistes alors meme que sa théorie pollue les médias comme pare feu pour ne pas évoquer la pauvreté étudiante.

    Complot, Vénus

    L'invention de "complots faciles pour briller en société" est facile, le cancer Taguieff et son livre à paraitre vont le prouver à merveille. Il est là encore drole de se dire que briller est un principe vénusien et que ce vénusien brille en société en cassant des théories à la con(plot).

    Complot, Vénus

    La conspiration est bien vénusienne et cancer, mais soyons clairs, elle est ici martiale et mercurienne, c'est à dire qu'on dévie le discours sur autre chose pour diriger l'oeil d'autrui sur une "autre direction". Comme lui tendre un miroir qui va l'occuper, lui donner ce qu'il veut.

    Complot, Vénus

    Ici, toujours vénusien mais en poissons, on jette un pseudo secret caché et les gens vont courir le chercher, alors qu'il n'y a rien, soyons clairs. Pas de dévoilement au terme, sinon le vide.

    Complot, Vénus

    Là, le fameux film avec Mel Gibson est toujours vénusien, également cancer, il balance de prétendus complots débunkés tout enn usant de Vénus, le reflet, pour évoquer un vrai complot, avéré : MK Ultra, la reprogrammation de la personne par des techniques d'hypnose et manipulation mentale.

    Complot, Vénus

    Les frranc-maçons concentrent beaucoup de théories du complot. Soyons là aussi nets : 99% raconte de la merde, mais oui une petite part est réel, en étant de la marque du miroir, ils reprogramment eux aussi le profane pour en faire une nouvelle personne, qu'ils estiment meilleure, par des techniques dignes de la  thérapie à base de symboles (reflets vénusiens).

    Complot, Vénus

    Ronald Bernard ne pouvait que dire ces vérités dans sa fameuse interview, repenti qui est passé par des loges avant de témoigner de son expérience.

    Complot, Vénus

    Complot, Vénus

    Satan et l'antéchrist vénusien concentrent aussi pas mal de théories du complot, à moins que ce soit des comploteurs jouant des sensibilités humaines pour les manipuler ?

    Complot, Vénus

    Complot, Vénus

    Les sorcières satanistes vénusiennes sont ainsi légions, j'en ai beaucoup évoqué (lire article), je ne résiste pas à remettre l'invocatrice Catherine de Médicis et la sataniste Blavatsky.

    Complot, Vénus

    On a un paquet de théories concernant Israél la vénusienne. Vraies ? Epouvantails pour la plupart, mais la nature comploteuse, sataniste est tout de meme présente. Le sacrifice est un principe vénusien (relire cet article), et ce pays n'a été crée que pour cette fonction, le reste c'est du conte pour enfants.

    Complot, Vénus

    Le b'nai b'rith vénusien oeivre en sous main pour ce sacrifice géant depuis longtemps. Mais est ce vraiment un complot ? Il fait ce qu'il est énergétiquement fait pour amener. Y'a t il complot volontaire ? Non, ces sociétés et gens ne font qu'accomplir ce qu'ils étaient destinés, sans meme penser à comploter ou que ce soit un complot, ils ont leur "reflet" dans un satanisme qui ne fait que renvoyer ce qu'ils sont.

    Complot, Vénus

    Le fameux grand architecte de l'univers, qui illumine de son oeil, est justemet un concept vénusien, il doit illuminer le profane et le transformer, le guérir, la volonté mercurienne (l'astre des sens, donc de la vue) est présente. Théorie du complot ? Oui, mais des gens veulent vraiment changer l'humanité selon leur niveau de pensée et selon comment ils imaginent que la société doive etre. Complot ? Non, ils suivent leur voie "sataniste" sans meme percevoir sa nature, en bons lucifériens, qui est avant tout le premier ange rebelle, qui voulait changer l'esprit des anges contre "Dieu" et en la faveur de sa rebellion.

    L'a t il fait par méchanceté ? Il l'a fait parce que de par sa "perfection" d'ange, il ne pouvait que remettre en question la parole de "Dieu", et selon le livre d'Enoch, le créateur s'attendait à ce complot d'1/3 des anges, c'était voulu. Un complot ? Non, encore et toujours des comploteurs piégés à devenir "les méchants". Attention, je ne pardonne pas ici le mal produit par toute la "vénuserie" de la planète, je me contente de dire qu'elle est explicable et qu'on peut la comprendre, à défaut de l'excuser, elle a une cause astrale, comme quand vous faites la radio du poumon et voyez la tumeur, un thème montre la raison.


  • Pour beaucoup, cet article va sembler une évidence, mais pour qui démarre dans l'astrologie, il faut avoir les bases, c'est à dire la symbolique.

    Symboles astrologiques

    Les symboles sont à voir en plusieurs catégories, comme le trio Vénus-Mercure-Pluton :

    Reconnaitre les symboles

    Vénus est le reflet de la personne. C'est le piège tendu du narcissisme, le vénusien est bloqué sur lui meme, ses envies, ses sensations, sentiments.

    Reconnaitre les symboles

    Mercure est ce qui circule, conduit en l'Hadès plutonien, il est le messager de Pluton tout autant que ce qui fait muter pour y retourner. Les antennes en font un recepteur et émetteur.

    Reconnaitre les symboles

    Pluton est l'Hadès, c'est la main qui porte à la fois le miroir vénusien et envoie le message mercurien. Il est "au delà du miroir", la source qui se cache et exploite les envies et adapte sa forme, ses discours.

    Jupiter-Satune sont le second couple d'importance :

    Reconnaitre les symboles

    Jupiter est le premier tranchant, masculin : le tranchant du cordon ombilical, qui donne vie, tout autant que le tranchant qui donne la mort. Qui dit tranchant dit double. La foudre est régulièrement associée à cette lettre Zeta (Zeus)

    Reconnaitre les symboles

    Saturne est le second tranchant, féminin : la faux du temps, qui conduit à la vieillesse, nous renverse, ce pourquoi elle est inversée. Ce renversement permet division, oposition, et contraires.

    Uranus et Neptune sont un couple "ancien" :

    Reconnaitre les symboles

    Uranus est un globe surmonté du H d'Herschell, découvreur de la planète. Globe vert sur Proastro, c'est le vert de Satan, l'ancien "mal", celui de la révolution, de l'inconscient personnel; remplacé par un astre "vert" plus clair, celui de Vénus, Lucifer reflétant la lumière du Soleil, et faisant le "nouveau" mal en exploitant le narcissisme humain, leur renvoyant ce qu'ils veulent voir (et pas ce qu'ils devraient voir).

    Reconnaitre les symboles

    Neptune est le trident du dieu du meme nom, il a la force d'etre la création (1ère pointe), l'immuable (2nde), et la destruction (3ème) ce qui en fait l'astre d'ordre par excellence, il crée, maintient et détruit.

    Mars est elle un symbole paradoxal par excellence :

    Reconnaitre les symboles

    A la fois défensive, un bouclier, une lance y dépasse, elle est donc offensive. La meilleure défense c'est l'attaque ? Astre de l'égo, il est résumé par Athéna, porteuse du boucliet de la lance, sortie de la tete de Zeus (Mars = tete).

    Soleil et Lune forment le début et la fin :

    Reconnaitre les symboles

     

    Reconnaitre les symboles

    L'année lunaire "antique" commençait avec le premier croissant de Lune annuel, qui marque le symbole, pour s'achever avec la dernière Nouvelle Lune, qui marque la présence unique du Soleil, à voir ici comme une cible, une fin. Vous l'avez compris, pour les anciens et les chinois qui perpétuent ce rite, on ne passe pas brutalement d'une année à une autre : dernière Nouvelle Lune = fin de l'année, et 3 jours plus tard = 1er quartier, début de l'année nouvelle. Entre les 2, une période crainte par les chinois, puisqu'on est "entre deux" mondes. Les listes de restrictions pendant ces journées sont encore très nombreuses en Chine, il s'agit au maximum de chomer, de ne pas mener d'affaires, etc.

    Noeud nord et Sud :

    Reconnaitre les symboles

     

    Reconnaitre les symboles

    Le nord est ce qui est en haut, la terre des "dieux" selon les hindous, c'est l'équivalent du paradis, de l'Olympe, du Mont Meru, accessible seulement par une éclipse solaire.

    Le sud est ce qui est en bas, la terre des démons, une Terre bien pire que l'enfer, à comparer au Tartare (le fond du fond). Accessible par une éclipse lunaire.

    Les signes :

    Reconnaitre les symboles

    Le bélier est signe de la tete, du cerveau. Pensez aux 2 cornes, forcément sur la tete, qui ont un aspect tout autant défensif qu'offensif, résumant bien ce secteur.

    Le taureau est tout ce qui concerne le visage : oreilles/ouie, yeux donc vue, nez donc odorat, etc bref les différents sens. La figure du taureau capte, c'est un signe sensitif, donc ressemblant beaucoup à Mercure.

    Les gémeaux sont doubles, c'est le 2 romain, les 2 poumons tout autant que le cou, c'est donc un signe d'inspiration et d'expiration (on prend, on transmet).

    Le cancer est un signe double également, le 6 est le cancer, le fils, et le 9 l'hydre femelle maternelle, constellation dans ce secteur, c'est le signe de la poitrine, point de contact entre la mère et son bébé, par l'allaitement (la mère transmet à son enfant ainsi).

    Le lion est une représentation symbolique du lion de Némée, terrassé par Héraklès (la gloire de la déese Héra, femme de Zeus). C'est le premier des douze travaux, celui qui doit faire de cet homme un dieu. Signe du coeur, on peut aussi le voir comme le coeur et l'aorte.

    La vierge est un M, symbole de la Mère (mater), mais elle cache son sexe (le fameux coté replié), sa nudité, soit par un voile soit par un épi de blé (d'ou la fameuse dot). Elle attend le mariage, en attendant elle doit rester "vierge".

    La balance c'est le poids sur l'instrument de mesure. C'est la pesée de l'ame, ce pourquoi on a vu dans biens des articles du blog que c'était signe de la mort.

    Le scorpion est encore un M maternel, mais cette fois avec une extremité en érection, c'est bien le signe de la relation sexuelle, du phallus et vagin.

    Le sagittaire est marquée par la flèche. Il a tiré son coup, ce pourquoi c'est le signe de la "voie lactée", du sperme et de la jouissance féminine. On peut aussi voir cette flèche par tout ce qui est évacué par nos voies "naturelles" (vomi, pipi caca prout).

    Le capricorne est une queue de poissons surmontée d'un symbole faisant très "bélier"(le V), la tete de bouc de ce symbole, d'ou son exaltation martiale.

    Le verseau est figuré par un symbole d'eau, comprendre les eaux primordiales, le nom que les anciens donnaient à l'espace. De cet espace coule l'eau, la pluie se déverse. On l'a "jusqu'aux genoux", dit on, c'est ainsi le signe des 2 genoux, double. Signe de tempete, de tsunami, de montée des eaux.

    Les poissons est de nouveau double, des poissons reliés par une corde. Ce sont ici Eros et Aphrodite, changés en poissons pour échapper au démon Typhon, ils se sont reliés par une corde pour ne jamais se perdre de vue. Chez Sumer le premier poisson était une hirondelle, marquant le lien entre le ciel et la terre (personnellement je préfère cette image).


  • Le mythe le plus commun est celui du démembrement de "Dieu", qu'il soit féminin ou masculin, par ses enfants ou frères, pour signifier le passage d'une divinité "ancienne", saturnienne, à une divinité jeune, jovienne. Divinité qui n'est pas tuée, mais juste démembrée, elle vit encore.

    Démembrement de Dieu

    Les mythes maternels :

    Chez les sumériens, Tiamat est "Dieu", c'est la mère. Elle couche avec l'un de ses enfants, Kingu. Marduk, fils dégouté, tue son frère et coupe sa mère en morceaux. Avec chacun de ceux ci, il va former les constellations traversées par le Soleil (Tiamat est toujours en vie) : Bélier avec le cerveau, taureau avec les yeux, nez et bouche, gémeaux avec la gorge et les poumons, cancer avec la poitrine (là ou il a planté le couteau pour l'acte de démembrement, lieu ou est la constellation de l'hydre femelle Tiamat), lion avec son coeur, vierge avec ses intestins, balance avec ses ovaires, scorpion avec son sexe, sagittaire avec son urine et le liquide vaginal (la voie lactée), capricorne avec ses os, verseau avec ses genoux, poissons avec ses pieds. Chaque personne qui nait est donc comparée avec sa "localisation" dans le corps de notre mère à tous Tiamat, par sa Lune et son Soleil de naissance.

    Chez les nordiques, la vache divine Ymir enfante d'Odin, Vili et Vé, qui deviennent les dieux que l'on connait en démembrant leur mère. Comme chez Sumer, ils conçoivent à partir des parties de son corps, mais pas des étoiles : la Terre de son crane, les arbres de ses cheveux, les pierres de ses os, etc. Ce passage est comme toujours celui de monstres ignobles à celui de dieux antropomorphes, mais il n'est jamais expliqué comment des monstres ont pu avoir des enfants à l'aspect humain. Les choses sont toujours simples : parents et créateurs = vieux, mauvais, monstres; enfants et créatures = jeunes, bons, humains, ce qui pousse au principe dit de Frankenstein : la créature démembre son créateur.

    Les mythes paternels :

    Chez les aztèques, chaque création d'un monde doit s'associer au sacrifice d'un des dieux, devenant alors "Dieu" de cette création. Les 4 premiers Soleils, issus des 4 premiers sacrifices, ont tous conduit à la destruction. Le sacrifice du 5ème Soleil, le notre, ne se déroule pas à Teotihuacan comme de coutume : ce ne sont pas un mais deux dieux qui se jettent dans le feu, l'un devient le Soleil, mais l'autre la Lune. Leur rivalité est telle qu'il faut sacrifier un autre dieu, et c'est le "monstre" Tlaltecuhtli qui est sacrifié pour satisfaire le nouveau Soleil. Ici, le changement est majeur : pas d'histoire d'enfant qui tue ses parents; pas de trahison, mais une création voulue par le dieu se sacrifiant. Chez les aztèques, le sacrifice était positif, pensé comme méthode pour rejoindre les cieux (c'était l'équipe gagnante à l'équivalent du football qui allait au sacrifice, pas la perdante).

    Chez les grecs, on a le classique : Le ciel Ouranos et la Terre Gaia ont des fils, les Titans. Un monstre engendre des monstres. Un des fils, Cronos, va trancher le sexe de son père Ouranos, pour prendre le pouvoir (le sexe tombé dans la mer engendrera Aphrodite). Lui meme sera chassé dans les profondeurs par ses fils, avec à leur tete Zeus. On a ici, comme chez les aztèques, un passage de témoin cyclique, générationnel, chaque génération de dieux étant remplacée par la suivante. Ouranos n'est pas tué, il perd simplement ce qui fait sa force, comme Cronos n'est pas tué (il est juste vieux et se faire voler son caducée par Hermès). On a ici le début d'un nouvel aspect : les dieux chassés, tapis dans l'ombre, attendent leur revanche à la fin des temps, quand les etres du Tartare seront libérés.

    Le mythe grec de Dyonisos, démembré par les Titans mais dont le corps a été reconstitué, pour renaitre, d'ou son nom "deux fois né", se rapproche de ce que nous avons vu, néanmoins on la connait surtout en sa version thrace, qui a donné la religion orphique (pour Orphée, celui qui va aux enfers et y revient, sous entendu ce qui a été plongé au Tartare peut revenir sur Terre) dérivée de celui du Dyonisos originel, devenant Zagreus quand il est reconstruit et renait. Orphée est celui qui a accompli le vitriol, il a été visiter l'intérieur de la Terre, il revient pour initier les vivants aux secrets des morts. On a ici le début des sectes d'initiation (voir les Mystères dyonisiaques, comme ceux de la villa des Mystères à Pompéi).

    Chez les romains, la version grecque est légérement modifiée : Cronos appelé Saturne est jeté dans l'Etna, sans perdre son sexe, et un jour, au gré d'une grande éruption, sera libéré de sa prison. Il attend son heure, figurant ainsi la nature temporaire de l'astre et du pouvoir pris par le fils Jupiter (Zeus chez les grecs). N'oubliez pas que chez les grecs, Zeus sait qu'un fils doit le tuer, aussi empeche t il continuellement la naissance de ceux ci grace à des aides comme celles de voyants, exemple Prométhée. Le mythe est clair, il n'empechera pas sa chute. Les romains fetaient ainsi les saturnales, ce moment ou Saturne reviendra et l'ordre du monde sera inversé : pendant 3 jours, chaque année, les esclaves de la ville devenaient maitres, et les maitres étaient esclaves. Nul ne peut vaincre les cycles, pas meme Jupiter.

    Chez les hindous, le père créateur des dieux et démons est Prajapati, lui aussi démembré pour former le cosmos, les 5 directions de l'espace. Comme Tiamat, il a commis l'inceste, avec sa fille Usas (l'aurore), ce qui l'a condamné aux yeux de ses fils. On a un énième plagiat conscient ou non du mythe originel.

    Chez les égyptiens, il y a aussi inceste, entre Nout (la mère céleste) et Geb (le fils terrestre), mais aucune condamnation ni meurtre par leurs enfants qui n'auraient pas du naitre. Les enfants prennent le pouvoir divin sans coup d'état. Ce qui n'empeche pas les enfants de lutter pour le pouvoir. Ainsi Osiris est piégé par son frère Seth, qui le coupe en morceaux. Isis retrouvera tous les morceaux d'Osiris sauf son sexe, mangé par un poisson, et lui redonnera vie. C'est donc par immaculée conception (pas d'acte sexuel puisque son mari/frère n'a plus de sexe, elle reve qu'elle est enceinte et tombe enceinte) qu'elle enfantera Horus, celui qui deviendra l'équivalent de "Dieu" en tant que premier pharaon. Il chasse Seth qui promet de revenir. Là on a un mélange de tout ce qu'on a vu plus tot : le père Osiris est bien remplacé par son fils, tout comme l'Horus originel devient "l'ancien", mais c'est naturel, par ses actes, et la filiation à Saturne est ici partagée entre Horus l'ancien, Osiris et Seth, Horus le jeune ayant tout de Jupiter.

    Chez les chrétiens, pas de démembrement de "Dieu". Mais le texte est pétri d'évolutions grecques et surtout romaines, car Jésus annonce une saturnales, le fameux renversement dans lequel "les premiers seront les derniers, les derniers seront les premiers", évènement accompagné d'un apocalypse, dans le sens d'enlèvement du voile cachant une vérité, ce qui le rapproche de tous les rites de Mystères existant alors : dans les Mystères dyonisiaques, la candidate enlève le voile cachant le sexe du Dieu, est initiée par un viol; dans les Mystères d'Isis, le candidat enlève le voile et voit la déesse nue, devient son amant, et enfin dans les Mystères d'Eleusis, le candidat doit se trancher le sexe, prouvant ainsi sa dévotion (le concept de pretre sera repris de cela, pour le célibat, mais ils ne se le tranchent plus).


  • On va reprendre la mythologie grecque, pour montrer à quel point dans le détail, un thème astral est précis de manière phénoménale.

    Un thème astral, précis à quel point ?

    Un thème astral, précis à quel point ?

    La série documentaire "grands mythes" nous a résumé l'histoire d'Athéna :

    Pour prendre le pouvoir, Cronos prend la faux donnée par Gaia (symbole de Saturne) et tranche le sexe d'Ouranos. Le sexe tombe dans la mer, et du sperme divin au contact de l'eau nait Aphrodite, qui jaillit de l'écume (Aphros = écume) sur une plage. Déesse de l'amour, elle provoque le sentiment amoureux de manière factice, en portant une ceinture d'or.

    Regardons le thème maintenant : Saturne et Vénus sont en scorpion, signe du sexe, sous entendu la faucille a bien tranché pour faire naitre son reflet, sa fille, Vénus. Le thème est bien uranien (Ouranos le nom grec), c'est donc bien son père, en poissons, signe des eaux, ce pourquoi elle nait de l'écume. Secteur d'exaltation de Vénus, c'est bien le secteur de la naissance des sentiments, ici bien ambivalents avec le Soleil opposé, c'est tout autant l'amour jovien que la mort jovienne en face, en vierge signe des animaux, ce qui sous entend que l'apparence d'Aphrodite est fausse, elle n'est pas humaine mais animale, voire poisson, Vénus étant un astre mutable, celui du reflet de vos attentes, elle se montre sous vos attentes de beauté. Aphrodite n'hésitant pas à tuer ses rivales potentielles, elle a bien ce coté tueuse tout autant qu'aimante.

    Pluton+Mars, qui peut se lire par "con" et "agir", elle agit comme une conne justement avec Arès, symbole de Mars. Contexte : mariée de force à Héphaistos, dieu vieillissant et boiteux qui travaille dans une forge d'un volcan, profondeurs poissons (signe des vieux, des mourants et des gens qui ont des soucis aux pieds), elle n'est pas heureuse, et le trompe avec Arès. Ils seront piégés et enfermés dans un filet (sous entendant bien son lien aux poissons, elle est péchée), et montrée nue à la vue de tous les dieux pour la punir (l'effet est contraire, tous les dieux sont jaloux d'Arès, collé dans le filet).

    Mercure est avec la conjonction jovienne, soit l'aspect des drogues, des alcools, ce qui dit bien que les hommes ne tombent pas amoureux naturellement de la déesse. Signe de l'alimentation, des alcools, ils sont en réalité empoisonnés pour tomber sous son charme, au point de vouloir mourir s'ils sont loins d'elle, le paradoxe classique jovien. Mercurienne, elle s'unit à Hermès après Arès pour enfanter Hermaphrodite (Hermès+Aphrodite), le dieu mi homme-mi femme. Ellle n'aimera qu'Adonis, mais il est éduqué par Perséphone avant d'etre tué par les dieux, montrant bien qu'ici Mercure dit que l'amour jovien s'en va, lui échappe, une fois passé l'effet de l'alcool.

    Un thème astral, précis à quel point ?

    Autres épisodes du documentaire, sur Zeus, nom grec de Jupiter, et au hasard vous avez Soleil et Lune avec Jupiter, pour évoquer d'une part sa conquete du pouvoir, par la mort jovienne, il envoie ses adversaires dans un au delà jovien appelé Tartare, ce qui fait de lui le nouveau père du monde, la conjonction jovienne étant celle des coups d'état, des traitrises. Il n'est pas anodin que tous les présidents perfides et dictatoriaux aient la conjonction jovienne, comme Hitler, et se soient meme donné le surnom de Jupiter, comme Macron le "jupitérien".

    Les amours de Zeus sont au hasard joviennes, conjonction de l'amour, c'est par le mariage jovien que Zeus consolide son pouvoir. Il n'hésite pas à utiliser la foudre et les éclairs (thèmes joviens), mais là encore en vierge, tout cela n'est qu'image, il est en réalité un animal se donnant les apparences d'un père humain, aimant et paternel. Il ne peut se montrer sous son véritable jour, car une femme humaine qu'il avait aimé l'a supplié de le voir sous sa véritable forme, et en est morte. La mort se pare ainsi des formes de l'amour paternel, se cache. Réfléchissez à la profondeur philosophique de ce lien parfaitement intégré par les indiens, puisque ils appelent la mort "mrita" et l'amour "amrita", soit la mort et la "non mort", l'amour contenant donc en son essence la mort. 2 faces d'une meme pièce.

    Un thème astral, précis à quel point ?

    Cet épisode est là encore foutrement astro-logique, Hadès étant le Pluton grec on a un thème plutonien. Le titre dit "roi malgré lui" car il fallait un roi pour le Tartare, le monde souterrain, surveiller les titans et créatures chassées par Zeus, aussi Hadès prend il cette responsabilité, Pluton+Mars, c'est ici "je ne veux pas gagner, je n'aime pas ce travail", et il est contraint, il est un dieu jovien, un père, mais pour ceux du monde sagittaire, signe du sperme, du caca, de la pisse, sous entendu les créatures merdiques que Zeus a envoyé dans les profondeurs, le Tartare étant tel un égout. Il n'est pas anodin que le Soleil soit en vierge, signe des intestins, de la digestion des aliments, ces titans et créatures ont un moyen de se racheter, de digérer leur poison, de se soigner, et de retrouver à terme l'amour du père jovien. Il est le frère de Zeus, et on a Jupiter+Mercure, l'astre de frère, ami mercurien dans ce role ingrat ou l'un est le roi des vivants amoureux joviens, l'autre des morts haineux joviens. 2 matrices qu'il ne faut pas opposer car dans le mythe, tout acte amoureux entraine toujours un meurtre par une déesse cocue ou l'inverse, un acte odieux entraine une réponse "amoureuse" des dieux.

    Bien sur, quand ils ont écrit ces mythes, ils étaient ignorants de l'astrologie quand à Uranus et Pluton, on ne peut donc pas expliquer qu'ils ont résumé les astres sous forme antropomorphique, ils n'ont fait que suivre, en inventant des dieux dont ils ne connaissaient pas les planètes, des principes inconscients, car on agit selon l'énergie d'une planète sans en avoir la connaissance (mais ils avaient un Dieu uranien et un autre plutonien, ils en avaient l'intuition).


  • Je n'ai pas abordé la mythologie grecque en résumé, donc allons y :

    Mythologie grecque

    Tout commence avec Gaia, la Terre, qui au début est tout. Du coup elle se fait chier.

    Elle enfante alors d'Eros, qui est non seulement l'amour et la puissance créatrice, et avec celle ci elle crée Ouranos, le ciel. Eros incite ce ciel et la Terre à s'unir, produisant les titans et géants. Les titans ont un problème : le ciel et la Terre sont collés, il n'y a pas d'espace pour se mouvoir. Le plus jeune des 12 titans, Cronos, propose alors à sa mère de stopper cette proximité, cause de nombreux viols, par un piège, et Gaia lui remet la fameuse faucille, symbole de Saturne, et alors qu'Ouranos vient faire son affaire, il se fait trancher les testicules, et s'enfuit plus haut dans le ciel, ce qui crée l'atmosphère, le royaume des titans, qui envoient les Géants et cyclopes, autres enfants de Gaia, dans les profondeurs.

    Cronos y règne, épousant sa soeur Rhéa. Il sait qu'un de ses enfants doit le destituer, aussi à chaque naissance, il engloutit le bébé (qui reste vivant et se développe dans le ventre de Cronos, me demandez pas comment). Quand nait Zeus, sa mère le cache en Crete et a l'idée de faire manger à Cronos une pierre emmaillotée (il n'y voit que du feu), résultat Zeus peut grandir et préparer sa stratégie : se faire passer pour un serviteur, il empoisonne son père, qui recrache ses enfants vivants. Dès lors, c'est la fameuse titanomachie, guerre entre les enfants de Cronos et les dieux primordiaux. Aucun camp n'arrive à avoir le dessus entre les 12 Titans et les 12 enfants.

    Zeus est malin, il file dans les profondeurs libérer les cyclopes, qui en échange conçoivent les fameux outils que vous connaissez : un trident pour Poséidon, un arc pour Artémis et surtout la foudre, les orages et les éclairs pour Zeus, ce qui lui permet de gagner la guerre et devenir le roi des Dieux, Cronos et les titans étant chassés sous l'Etna. Il instaure un nouvel ordre qui agace mamie Gaia, qui regrette d'avoir incité Zeus à la rebellion, et elle enfante un monstre plus puissant que Zeus, l'ouragan Typhon. Tellement fort que les dieux désertent l'Olympe et se changent en animaux et oiseaux pour fuir en Egypte et devenir les fameux dieux égyptiens. Seuls restent pour se battre Zeus et sa fille Athéna.

    Athéna a une histoire particulière, car elle nait "sans mère", directement de la tete de Zeus, qui un jour avait "mal à la tete" et se l'ouvre, elle en sort déjà adulte et vétue de son armure et son bouclier. Ce qui lui confère un statut particulier, de favorite, elle est la victoire. Sauf que Zeus perd son combat contre Typhon, et il lui fait un artifice, des fruits dont il fait croire qu'ils provoquent l'immortalité, alors qu'en fait ils réduisent la force, pour jeter Typhon sous l'Etna, avec les autres Titans. Mais tout n'est pas fini, car Gaia, toujours furieuse, prépare une autre bataille, la gigantomachie, pour ce coup ce sont les autres fils de Gaia, les géants, qui veulent renverser l'Olympe au service de leur mère, et pour l'emporter Zeus doit stopper le dieu solaire Hélios, la déesse lunaire Séléné et le dieu de l'aurore de produire leur lumière.

    Zeus est ce qu'on appelle un "chaud", il avale ainsi sa première épouse, qui s'était changée en goutte d'eau, trompe allégrement Héra, la seconde, avec des divinités (soeurs, nièces) et des humaines (pour leur beauté ou parce qu'enfant ayant un parent divin), se transformant pour tromper et séduire (comme en taureau pour enlever Europe et la conduire d'Asie vers notre continent). Il viole meme un homme, Ganymède. Pour séduire Callisto, servante d'Artémis, il copie l'apparence de la chasseresse Artémis, et la pauvre Callisto s'étonne de tomber enceinte d'une femme, mais trop tard, la vraie Artémis s'énerve et la change ainsi que le fils en ours. Pour se faire pardonner, Zeus les fait monter au ciel, les fameuses étoiles de la grande et petite ourse.

    Depuis il y a une paix, mais les dieux s'emmerdent, ce pourquoi il est demandé à Prométhée (celui qui prévoit) de créer l'humanité et Epiméthée de créer la vie animale (son nom signifiant celui qui réfléchit après avoir agi). Ces 2 frères sont paradoxaux, du coup Epiméthée a fait les animaux trop forts alors que Prométhée a fait les humains trop faibles. Prométhée ne peut plus les améliorer, car son frère a utilisé tout le matériau donné par Zeus, aussi il a l'idée révolutionnaire de voler le feu du ciel pour le donner à l'humanité, pour lui permettre de se protéger des animaux, crées trop puissants, de se chauffer et de faire cuire la nourriture. Il le paiera par une peine quasi éternelle (se faire manger le foie par un vautour, chaque nuit le foie se reforme et il est remangé). Pourquoi Zeus ne le tue pas ? Car Prométhée sait, il prévoit, il pressent ainsi qui doit renverser Zeus, mais ne parle pas. Zeus finit par le faire libérer par Héraklès, et Prométhée dit de ne pas faire d'enfant à la déesse Thétis, sinon ce fils le tuera (les fils que Zeus ne doit pas enfanter sinon il est renversé, cela revient souvent). Thétis a tout de meme un enfant, l'héros Achille, quasiment invincible sauf au talon, et la suite vous la connaissez, elle est très "humaine", la guerre de Troie, les grecs aidés par les dieux. C'est ensuite que les dieux deviennent lointains, des etres dont il faut sacrifier les plus belles betes (sacrifices nommés "hécatombes") et leur donner la meilleure part (le reste pour l'humanité), afin de ne pas récolter de catastrophe. Quand l'humanité n'arrive pas à donner de sacrifice, Poséidon demande au roi de lui donner à la place sa fille Andromède, mais Zeus empechera cela en aidant un fils demi-dieu, Persée, comme quoi meme les sacrifices sont finalement évitables, quand on touche la corde sensible des dieux (mais ils n'en ont pas beaucoup).


  • L'astronomie depuis son PC, rien de plus simple.

    1- Commencez par télécharger le logiciel Stellarium (dernière version la 0.20.4) suivant votre système d'exploitation, et installez. Prenez les plugins de paysage et les dessins de constellations. Le dossier "simple" est à décompresser dans "landscapes" de l'emplacement ou vous avez installé le logiciel. Le dossier "hevelius" à décompresser dans "skycultures" de Stellarium.

    2- Ouvrez Stellarium, et activez les noms, lignes et dessins des étoiles dans le menu déroulant en bas. Le sol est purement optionnel. Vérifiez que "planètes" est bien en surbrillance. Cliquez sur "atmosphère" si vous voulez avoir les noms des étoiles et une meilleure vision des constellations. Allez dans "configuration générale" sur le menu de gauche, dans "outils", et prenez les catalogues d'étoiles, histoire d'avoir toutes les étoiles disponibles, si on avait pas cette foutue pollution.

    3- Allez dans "affichage" sur le menu de gauche, et choisissez votre "paysage". Le "simple" est celui qui permet de mieux voir les étoiles. Quel que soit votre choix, n'oubliez pas de décocher "brume". Dans "culture céleste", sélectionnez les dessins des constellations. Les dessins d'Hevelius sont le choix par excellence. 

    Vous avez désormais tout en main pour vérifier la justesse de l'astrologie sidérale, conforme à l'astronomie. Vous ne trouvez pas une planète ou étoile ? Sur le menu de gauche, allez dans recherche, tapez le nom, cliquez sur le bouton de recherche et enfin sur le résultat, le logiciel vous enverra directement dessus.

    L'astronomie avec Stellarium


  • La page facebook d'astrologue

    La page facebook d'astro stellaire

    Le forum d'astrologie

    Le twitter perso

    Mon compte facebook

    Habitant au château de Vincennes, un beau jour un triste sire du nom de Paco Rabanne a annoncé que la station Mir allait me tomber dessus, soutenu par Élisabeth Teissier. Comme j'aime comprendre, je me suis intéressé à l'astrologie tropicale. Les deux se sont ridiculisés, j'ai donc laissé tomber.

    Fin 1999, une expérience d'éveil m'ouvrit les portes d'une communication avec de supposés "anges", et je mis 5 ans à me remettre d'un accident. Pour découvrir, au hasard d'un forum, l'astrologie sidérale. Si j'étais admiratif des faits, j'étais troll sur une chose : pour moi l'astrologie ne représentait qu'une tendance qui pouvait être contrée, grâce au soit disant libre arbitre. J'ai donc été un méga troll, je ne voulais pas abandonner cette illusion, et je me suis mis au sidéral de façon paradoxale : essayer l'astrologie sidérale pour prouver l'existence du libre arbitre.

    Mais vous vous en doutez, je suis allé de confirmation en confirmation, jusqu'à déterminer la date de mort de ma mère, atteinte d'un cancer, avec le retour de saturne sur mon saturne natal : elle est décédée exactement à ce retour, comme prévu par le ciel. Cette validation personnelle de l'astrologie sidérale et de l'absence de libre arbitre me permis de commencer à étudier non plus l'astrologie sidérale pour la contrer (impossible), mais pour comprendre le monde, le passé, les mystères...

    Je n'ai pas écrit de livre (pas encore), m'étant contenté de nouvelles de SF, qui résumaient les informations de mon expérience d'éveil. Je n'ai pas de diplôme (juste le bac), et je n'ai que 36 ans, et je n'ai "que" 13 ans de compréhension et de pratique du sidéral.

    Je n'ai pas la vérité, elle est dans les astres, et je me contente de lire les cartes astrales, je suis comme le radiologue qui voit une radio d'un poumon et dit "cancer", je lis ce que je vois, un fait est devant mes yeux, vérifiable.

    Je me contente de faire parler les astres au regard des comparaisons découvertes par des générations d'astrologues avant moi, la différence, de taille étant que je regarde le ciel, je me fie à un fait (évènement, sortie de film/livre, naissance, etc) et pas un thème tropical qui n'a aucune réalité céleste.

    Qui suis je ?






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires