• Bélier, cas d'école

    Le bélier est martial, signe et astre du cerveau, et il est mercurien, ce qui circule dans le cerveau, c'est à dire évidement les idées. Le natif a une idée, en général révolutionnaire, et il veut la faire circuler à tous, ce qui implique une opposition aux idées circulant dans son époque, et ainsi une guerre, un conflit, entre ces 2 courants, celui du monde appelé à être ancien, et les idées promues par le natif, qui a une "vision" qu'il veut universelle.

    Bélier, cas d'école

    Bélier, cas d'école

    J'ai choisi Uma Thurman, qui dans "Kill Bill" incarne parfaitement cette idée obsessionnelle, qui l'amène à tuer, à détruire ce qu'elle estime mauvais, elle accomplit une saturnales, en tant que saturnienne. Dans son secteur natal, Calamity Jane la saturnienne avait été cette "Kill Bill" réelle.

    Bélier, cas d'école

    Charlemagne a eu une idée universelle bélier, en tant que jovien, celle de faire renaitre l'empire, et un autre natif de ce secteur bélier, jovien aussi, s'est cru également empereur germanique, et que le monde allait adhérer à son Reich et les idées de son "mein kampf". Ils sont tout autant bélier que sagittaire (par Lune), secteur "satanique", vouloir apporter la lumière de l'ancien monde retrouvé.

    Bélier, cas d'école

    Dans la catégorie des bélier ce secteur, joviens et sagittaire, difficile de passer à coté de Pétain, qui a voulu réformer la France sous le "travail, famille, patrie", et on ne peut passer à coté de Macron, son idée "en marche", qui provoque un bordel, une révolution par Uranus en aspect mai 1936, mais pas dans le sens qu'il avait prévu (cf son livre "révolution").

    Bélier, cas d'école

    Macron n'est qu'un Blair actualisé, ce degré natal d'Icare, celui qui monte haut et vite et même échec retentissant, il s'écrase comme une merde à l'image de la hausse.

    Bélier, cas d'école

    Robespierre, autre natif bélier, avait lui profité de la révolution pour promouvoir son idée de "vertu", comprenez couper des milliers de tètes en croyant que cela "nettoierait le monde". Un autre Neptune+Mars et bélier a fait tuer des millions de russes avec sa révolution.

    Bélier, cas d'école

    Le sinistre Marx bélier avait propagé cette idée universelle, le communisme, qui va heureusement sur sa fin. L'idée "psychanalyse", comme quoi tous les enfants veulent se taper leur mère parce que Freud voulait se taper la sienne (et s'est tapé sa fille ?) continue de polluer la société, pour quelques temps encore (la publication de documents classifiés sur Freud est en train de faire vaciller la secte).

    Bélier, cas d'école

    Jung, bélier initié plutonisé s'intéressant au cerveau bélier également, s'est rebellé contre son maître, on comprend pourquoi quand on voit son Soleil uranien révolutionnaire, une autre vision de la psychanalyse, néanmoins qui ne parle que du "second moi", cet idéal uranien qu'on appelle l'inconscient personnel.

    Bélier, cas d'école

    Vous ne pouvez comprendre ces natifs "Icare" que par le cas de la série "Lucifer", rachetée par Netflix et qui reprend avec ce cycle bélier, étant aussi martiale gémeaux, ce qui est central pour comprendre la nature de la rébellion du "fils" (frustration de jeunesse de ne pas avoir été vu par le père tel qu'il était).

    Bélier, cas d'école

    L'aura "universelle" de Ché Guévara continue de vivre, c'était un sacré jovien et vénusien, hélas difficile de sortir du symbole pour retrouver la vérité du personnage. Saddam Hussein, s'il était un dictateur tuant ses opposants comme Hitler et Robespierre, n'a pas été chassé du pouvoir pour cela, mais pour des armes de destruction massive imaginaires, néanmoins il a allumé cette idée uranienne, reprise par l'uranien Bachar Assad avec plus de succès.

    Bélier, cas d'école

    On ne peut comprendre l'obsession d'Icke envers la reine d'Angleterre, soit disant reptilienne mangeuse d'enfants, que par leurs connexions natales.

    Bélier, cas d'école

    Les idées de Léonard de Vinci, elles furent bien révolutionnaires, avant tout dans le domaine militaire (80% de ses dessins), encore un jovien, lui verseau en avance sur son temps. Zuckerberg, toute fin bélier, a été ce visionnaire qui a su inventer le réseau social moderne mais ne s'arrête pas là, il se prépare à lancer un casque de télépathie pour l'été prochain, et veut pucer les cerveaux pour en augmenter la capacité cérébrale grâce à une IA. 

    Bélier, cas d'école

    La catégorie des acteurs béliers, comment ne pas évoquer Clooney et Pacino, tous 2 bélier mais aussi saturniens+joviens, ce qui en fait des touche à tout purement universels, capables de jouer d'un méchant ou gentil ou encore un "tout autant l'un que l'autre" (le parrain, le gentil fils devenant pire que son père, la série des "ocean..."), avec très souvent une fin dramatique, surtout pour Pacino, que ce soit dans Scarface, Parrain 3, Associé du diable. 

    Bélier, cas d'école

    Le robot révolutionnaire Sophia est doublement bélier, inspiré du visage d'Audrey Hepburn, bélier ça alors.

    Bélier, cas d'école

    Le fameux robonaut 2 travaillant dans l'ISS est aussi bélier, tiens donc.

    Bélier, cas d'école

    Les banques "universelles" sont nombreuses en ce signe, cf la Goldman Sachs et la JP Morgan, mais là aussi, par la joie d'Uranus, leur pouvoir touche à sa fin.

    « Neptune, ordres sectairesGémeaux, cas d'école »

    Tags Tags : , ,