• Etat sanitaire en faux zodiaque

    Je ne vais pas répéter ce que j'ai écrit là, mais juste le résumer : la maladie a démarré avec Jupiter en sagittaire, pour cumuler avec l'astre opposé au secteur des poumons. Jupiter en capricorne a vu le déconfinement, la diminution des cas, mais les conséquences économiques désastreuses, la chute. Le retour de Jupiter en sagittaire a bien marqué une reprise épidémique, qui cumule avec Jupiter de nouveau opposé aux poumons gémeaux :

    Etat sanitaire en faux zodiaque

    Etat sanitaire en faux zodiaque

    D'un Jupiter à l'autre, rétro, rien n'a changé. On voit bien la nouvelle Lune, marque de reconnaissance d'une élite, pour les 2 états sanitaires, seulement l'important ici n'est pas le signe "ésotérique", mais la volonté de cette élite et la réalité des choses : 

    - Le 1er état sanitaire était vu en bélier, signe martial, d'ou le "nous sommes en guerre" : signe du cerveau, de l'intelligence, des plans de bataille, il s'attendait à ce que la raison l'emporte. En réalité poissons, signe des prisons, les gens ont pris ce confinement comme un emprisonnement, ont été frappé de solitude et déprime poissons, les fous sortis d'asile ont eu droit de cité sur les réseaux sociaux, avec des théories sorties du cul, et qui continuent de fleurir, du style "vous avez déjà vu un malade ?", "le covid-19 n'existe pas", "les tests PCR sont truqués", etc.

    - Cet état sanitaire là est vu en fin balance, un secteur "alchimique" : on trouve la solution contre la mort, on renverse une situation, alors qu'en réalité il est dans le secteur de la mort, du jugement (procès en cours contre le gouvernement, ce jeudi 15 des perquisitions ont lieu chez Véran, Philippe, Buzyn et Salomon), les procès vont pleuvoir pour tenter d'infléchir les décisions, de meme que les faillites, par les chambres de commerce.

    Il est intéressant de voir le cas de la Guyane, là ou il y a eu un cessez le feu :

    Semaine 1 : 21->6h. En semaine 2, étendu de 19h à 6H. Semaine 3 étendu de 17h à 6h. Semaine 4 semi confinement (local), semaine 5 petite baisse des cas et réas, retour de 17h->6h, et enfin semaine 6 fin du couvre feu. On va probablement reproduire ce schéma.

    Maintenant, début décembre, Jupiter revient dans la constellation capricorne. Ce qui avait résulté d'une baisse progressive des cas, mais pas une disparition du covid-19, en mai. Macron a estimé que ce couvre feu serait une réussite si on baisse à 5 000 cas/jour en moyenne. C'est donc continuer à vivre avec le virus en Jupiter capricorne, et maintenir/réactiver périodiquement des mesures sanitaires sans etre entendu ni compris, pour rester sous cette fatalité de 5 000 cas.

    Jupiter capricorne étant la chute économique, et cela en plein décembre, les achats de Noel, cela n'augure bien sur rien de bon. Le fait de se contenter de descendre à 5 000 cas au lieu de faire des mesures restrictives pour tomber à quasi 0 ne restaurera pas la confiance nécessaire à la bonne santé économique.

    Et derrière, Jupiter verseau, d'avril à fin aout tout d'abord, signifie un bordel : un enchainement de "retour à la normalité" face à une quasi disparition des cas, suivis de pics qui demanderont le retour de mesures. De nouvelles formes du virus, touchant les enfants davantage et augmentant les cas graves, est possible. Que les élites espérent un vaccin, d'abord en avril, puis repoussé à juin, et maintenant c'est "été 2021", est éclairant sur l'autre bordel à venir, celui des anti vaccins contre les puissances économiques ayant besoin que tout le monde se vaccine pour la résurrection du monde d'avant, celui de la consommation.

    Le retour de Jupiter en capricorne, de septembre à novembre, devrait signer une petite "3ème vague" qui justifiera la vaccination obligatoire. Avec une fin de covid-19 en novembre, potentiellement.

    La question étant "y'aura t il un covid-21 à la place du 19 ?" Le coté bordélique du verseau et la fragilité des enfants à cette Jupiter l'indiquerait, mais cette situation étant unique, sans précédent pour comparer, cela ne peut que rester une théorie. Aller vers des mutations perpétuelles, avec certaines formes plus dures que d'autres, cela serait risquer...

    Etat sanitaire en faux zodiaque

    Ce genre de cycle directement sur les poumons, Jupiter en gémeaux, marqué par une entrée plutonienne et uranienne, le bordel et l'élite et la conjonction Saturne+Neptune, qui plus est en bélier selon les tropicalistes. Honnetement, ne l'espérons pas. Mais ne vous leurrez pas, le ciel trouve un moyen de réaliser un bordel et un plan de chaos. Prenez l'exemple de l'essence, sans choc pétrolier, mais uniquement avec un virus, l'OPEP et les compagnies pétrolières ont annoncé la fin de l'ère du pétrole à l'horizon 2025-2030, cela ne rapporte plus rien (trop cher à extraire, se vend à perte à cause du télétravail et du ralentissement des voyages commerciaux et touristiques).

    « Astr'actu 3Ephémérides 2020-2021 »

    Tags Tags : , , ,