• 666 666

    Pour fêter les 666 666 visiteurs :

    "C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six. Apocalypse 13:18"

    Cette phrase a fait couler beaucoup d'encre, et pourtant la référence est ailleurs :

    "Le poids de l’or qui arrivait à Salomon chaque année était de six cent soixante-six talents d’or." 1 Rois 10-14

    Ce passage est relatif à l'invention de l’impôt. Le peuple devait verser ce poids en or en paiement à ce pseudo-roi (mérite un article dédié). Tous, nous payons notre taxe/impôt à cette bête, de 5,5% à 20,6% sur tout ce qui est vendu. Une bête qui n'est pas la première, il y en a 2 dans l'apocalypse de Jean : Apocalypse 13-1 à 13-10, il est bien question de 2 bêtes. La première a 7 têtes et 10 cornes. Pierre Jovanovic a dit très justement dans son "666" que les 7 têtes étaient les 7 présidents sur les dollars, et les 10 cornes c'est le capricorne, l'ordre divin.

    666

    Confirmé plus loin dans le texte "Ici est l’entendement, qui a de la sagesse : Les sept têtes sont sept montagnes où la femme est assise; ce sont aussi sept rois : cinq sont tombés; l’un est; l’autre n’est pas encore venu, et, quand il sera venu, il faut qu’il demeure un peu de temps. Et la bête qui était et qui n’est pas, est, elle aussi, un huitième, et elle est d’entre les sept, et elle s’en va à la perdition. Et les dix cornes que tu as vues sont dix rois qui n’ont pas encore reçu de royaume, mais reçoivent pouvoir comme rois, une heure, avec la bête. Ceux-ci ont une seule et même pensée, et ils donnent leur puissance et leur pouvoir à la bête." (Apocalypse 17, 8-13).

    Le billet de 1 dollar est crée en 1963, chaque billet est fait pour rester en circulation 42 mois (tiens tiens, ou est il question de ces 42 mois dans l'apocalypse ?), mais il devient un symbole si fort que toutes les tentatives d'introduction d'une pièce d'un dollar ont échoué.

    666 666

    Ayant la Mercure+Sud du fameux 1 dollar et son Soleil, vous étonnez vous que mon marque-page soit le fameux billet ? Neptunien, il marque la puissance éveillante qu'a constitué ses symboles : faire grandir la société pour l'amener à une mutation que ses concepteurs voulaient libératrice. Sans blague, on retrouve Jupiter en verseau, le dollar devrait donc vivre une sacrée révolution avec le prochain transit de Jupiter, qui je le rappelle une énième fois, correspond à celui voulu pour le grand reset.

    Dans l'apocalypse de Jean, cette bête est tuée provisoirement (ce qui rappelle chaque procédé après les krach "tueurs"), mais elle est ressuscitée par une seconde, "Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, et qui parlait comme un dragon" (Apocalypse 13:11)."Elle exerçait toute l'autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie", "Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués." (Apocalypse 13:12 et 13:15).

    666 666

    Né le 3 janvier (moi le 2), je ne pouvais qu'adorer son livre, vénusien il tente d'expliquer la clé symbolique du texte saturnien, normal pour un saturnien. Il a logiquement compris que la deuxième incarnait la télé, les médias, qui ont fait renaitre la bête argent. Difficile de ne pas voir ici les propagandes médiatiques qui sont mises en place pour rendre la confiance envers le dieu argent (et c'est pas fini, bientot les articles vantant le grand reset).

    La part de symbolisme du 666 est telle que depuis que le texte est connu, les spécialistes se bousculent pour tenter de trouver un homme au nom+prénom qui soit égal à 666. Meme Hitler ne l'était pas. 1/3 des oeuvres du grand Newton concernent des interprétations délirantes des images de l'apocalypse (il est du secteur natal de Jovanovic et du mien), je remercie donc ma Lune natale pour m'avoir permis de comprendre que ce 666 est avant tout un meme, le premier de l'Histoire, déformé durant des siècles, et qui est désormais éloigné de son orgine : l'apocalypse étant saturnien, le 666 est caché, dans l'obscur, c'est la Mère partie ailleurs, donc pourquoi essayez vous de décoder un chiffre vis à vis d'un nom que nous avons oublié ? Perte de temps (le nom total de "Dieu", YHVH, a été perdu, c'est un nom défintiviement imprononçable depuis 2013, "Yahvé" n'ayant été qu'une tentative maladroite de prononcer ce nom de "Dieu", qui doit donc, si on est logique, etre égal à 666, ce qui laisse beaucoup de combinaisons).

    Pourquoi cet oubli ? Car selon l'ancien testament, prononcer le nom de Dieu est l'invoquer, ainsi seul le grand pretre du temple de Jerusalem le prononait avant le sacrifice rituel de l'agneau dans le saint des saints, lieu de la rencontre. Il devait prononcer ce nom au préalable au milieu des cris de la foule, pour que personne ne retienne celui ci. Ce nom a t il été toutefois conservé par une élite "saturnienne" ? Beaucoup d'indices le laissent à penser, mais je n'ai d'autre preuve que les thèmes astraux, ce n'est donc pas recevable pour le zététicien.

    A suivre...(avec 777 777 ?)

    666

     

    « Grand reset, saturnalesMythologie grecque »

    Tags Tags : , , , , ,