• Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Les cornes sont un symbole que je connais bien, par le lieu ou je bosse (Sainte chapelle de Paris), voyons en les principes :

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Tout commence avec saint Jérome, dont on doit la traduction latine de la bible hébraique. Il tombe sur un passage problèmatique, quand Moise revient du mont Sinai, il est dit qu'il est "krn". Hé oui, en hébreu pas de voyelle. 2 options : le mot "karan", il est "éblouissant" du fait d'avoir été face à "Dieu", ou "keren", il a des cornes après avoir vu "Dieu". Le saint a choisi d'écrire "cornatus", donc cornu (un consensus religieux a été fait le dernier siècle concernant le "karan", éblouissant). De cette monumentale erreur est née l'image de cornes. La traduction de l'hébreu est un vrai bordel, comme la prononciation du nom de Dieu/YHVH (pas de voyelle, on ne sait plus comment se prononce ce mot, en 2013 le Vatican + les institutions juives ont déclaré ce nom imprononçable, ce n'est ni "iehovah" ni "yahveh").

    On note le fait que "Dieu" soit entre Soleil et Lune, ce qui semble indiquer la corne :

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Dans mon monument, un grand nombre des vitraux présente Moise avec des cornes, et quand on voit la date de consécration, on aperçoit un premier quartier de Lune, que certains appellent "corne". Avant de crier à la preuve ultime, notons que Saint Louis a visé son secteur solaire et surtout sa Mars natale.

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Il avait édifié une première Sainte chapelle à St-Germain-en-Laye, aucun premier quartier, mais une chapelle jovienne (celle de Paris l'étant en micro), et aucune corne ou quartier lunaire. Mais vous l'avez noté, Mars est en secteur Orion avec Neptune.

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Sa Mars est toute proche, dans ce secteur du chasseur. Jovien micro, on avait un exalté religieux qui a couru après les soit disant reliques de la Passion du Christ :

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Pas de corne, mais l'achat de la couronne sur sa Jupiter natale, marquant bien que nous avons avant tout un type totalement névrosé (natif du secteur "Freud/Jung", les inventeurs du complexe d'Oedipe, pour un roi qui était collé à sa mère, mais leur névrose leur a fait accoler à toute l'humanité leur délire bélier) qui comme Icare a chuté aussi vite qu'il ne s'est élevé.

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Sa croisade de 1248 et celle de 1270, achevée par sa mort du typhus, sont marquées par le Soleil en lion (le roi qui se croit Soleil et attaque comme le père qui veut convaincre des enfants qui ne pigent rien), Vénus en fin cancer (apporter la lumière à la famille musulmane pour les pousser à la conversion catholique). Croisade saturnienne exaltée dans l'Egypte saturnienne, et plutonienne, on cherche à s'initier à certains secrets.

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Sa croisade plutonienne a néanmoins été fétée par une sainteté plutonienne, avec cette Mars, cette Mercure et ce Soleil, sous entendu : merci d'avoir porté la guerre là bas, d'avoir été chercher des informations, des connaissances, la vraie cause de la croisade.

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    La première croisade chrétienne portait bien la marque de la corne ou quartier lunaire, mais vous le voyez bien ce n'est pas le critère clé : Lune et Soleil en toute fin balance pour les 3 premières, donc la Lune fin balance de la septième croisade vient poser un constat clair : on veut "vacciner" le monde de fausses croyances qu'on juge maladies, en imposant notre solution.

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Si la corne était le critère à retenir de notre Sainte chapelle de Paris, pourquoi celle de Vincennes n'a pas de corne et renvoie d'autres aspects ? Saturne+Pluton et il est difficile de ne pas voir Mars en gémeaux...

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Henri II, roi ayant peur de l'apocalypse comme Saint Louis (il avait d'ailleurs commandé à Nostradamus les fameuses centuries et la lettre décrivant de manière non cryptée l'avenir du monde), a le quartier lunaire au natal, et sa chapelle n'est pas de corne/quartier, c'est ballot. Mars gémeaux comme Saint Louis, il a comme son prédécesseur mis le focus sur cette Mars : le sang qui est motif de guerre, de voyage, de propagande, et donc la souffrance sanglante du Christ dans sa Passion était leur obsession.

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    La corne est un aspect visible chez un natif de corne/quartier lunaire, ce cher Michel-Ange, particulièrement quand il achève la statue de Moise cornu, inaugurée lors d'une corne en secteur taureau comme pour la Sainte chapelle de Paris. On ne va pas répéter ce qu'on a dit plus haut, c'est un élément notable, mais s'il a vraiment attendu cet évènement astronomique pour cette statue, comme Saint Louis aurait attendu, ce n'est toujours pas l'élément le plus parlant. Avez vous vu la Mars en gémeaux ? La corne de plus a Mercure entre les 2, symbole à cornes, tel une antenne, qui marque le messager, la transmission. Et c'est tout ce qu'on peut conclure de ces cornes : c'est un moyen de signifier un lien que s'imaginent ces gens entre eux et une divinité supérieure, à l'image d'un Moise avec son YHVH.

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    D'autres oeuvres mondialement connues de l'artiste, le fameux "David" a une NL très claire, mais la piéta est elle clairement saturnienne, c'est l'histoire d'une chute, d'une douleur.

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Ses peintures célèbres comme la création d'Adam ou le Jugement dernier, pas de NL, de corne ou de quartier, mais vous seriez aveugle de ne pas voir le Soleil en entrée scorpion. Il signifie qu'une alchimie peut éviter la mort inévitable, la sentence divine peut etre contrée comme le mythe sumérien ou le héros refuse de mourir et part à la recherche de la plante d'immortalité. Mais il y a beaucoup à dire sur ces thèmes dans un article dédié, non ? En tout cas, vous l'avez vu, la corne est un symbole réel, mais il n'est pas constant dans les oeuvres d'initiés. Et il montre surtout que ce sont de gros crétins de reprendre une mauvaise traduction du mot "krn".

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Cornes, histoire d'une erreur de traduction

    Oui, le film "Horns" a une corne/quartier lunaire, mais à part ces faits dispersés et particuliers (cf le titre de ce film), vous avez quoi pour expliquer autrement que l'initié à la manette du film ne fait que reprendre une boulette de traduction, croyant ainsi faire de son héros satanique un relié avec le divin ? Etre rayonnant après avoir vu "Dieu", allez donc vous documenter sur les récits d'apparitions d'OVNis/PANs, quantité de gens ont eu le visage "cramoisi" par le phénomène, ce qui peut passer pour un bronzage exprès et etre "ébloui". Mais rien de "divin" derrière le phénomène, ce n'est qu'une chose qui se parait d'images fausses pour vous subjuguer (comme quand il parait telle la vierge à Fatima). Tout cela en dit beaucoup sur la manipulation vécue par Moise et tant d'autres, mais qu'une élite s'identifie quelquefois à cette mystification et reprend une erreur de Saint Jérome, c'est relativement anecdotique dans ce qu'on a vu dans l'article : Mars en gémeaux, les astres en fin balance et début scorpion, les thèmes plutoniens, tout cela est très parlant astrologiquement. Et sans risque d'erreur de lecture d'un texte hébreu.

    « Saint-Valentin 2022Situation ukrainienne »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,