• Beaucoup disent que l'astronomie n'a plus rien à voir avec l'astrologie, car 1- ce sont des astronomes qui confondent tropicalisme et astrologie, il est normal qu'ils se moquent des tropicalistes, qui selon les médias feraient de l'astrologie, 2- cela arrange le business des tropicalistes que constellations et signes soient différents, car cela évite d'apprendre l'astrologie et décevoir le client avec le réel, on dit seulement ce qu'il veut entendre. Voyons voir ce que dit le ciel.

    La découverte de Neptune, et les analyses de thèmes me permit de saisir un principe essence-ciel :

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    La parenté de la découverte de Neptune est complexe, d'abord Galilée l'avait observé, il avait noté dans son carnet le déplacement étrange de cette "étoile fixe", et son erreur fut de ne pas comprendre que ce n'était pas une étoile fixe mais une planète. La confirmation de l'existence de Neptune se fait un cycle de Pluton après, Lune opposée Lune, Saturne en verseau céleste (ce qui est caché se dévoile). Planète découverte avec Lune+Nord comme Verrier, Jupiter taureau

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    L'autre complexité est que Galilée était aussi plutonisé verseau céleste, signe d'astronomie, avec Mercure en verseau (je regarde le ciel), Galilée ayant de plus la fameuse conjonction "élite sectaire" qui fait la comparaison avec le Soleil+Pluton+Sud, ce Soleil+Pluton+Mercure. On retrouve des Neptune+Mars opposés, soit "la victoire de Neptune", en 2 temps, d'abord l'observation de Galilée dans son carnet, et Le Verrier découvre Neptune, mais une première, non par l'observation directe, c'est par les maths, il envoie ensuite les coordonnées mathématiques à son assistant, pour voir si au degré céleste prévu, il va observer la planète, ce qui est le cas, à 1 degré près du calcul.

    Le Verrier ne pouvait qu'etre lié avec la découverte plutonienne de Galilée, meme Mercure, ils regardent le meme astre, ce fameux secteur d'exaltation de Saturne, que nous verrons plus bas

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Avec l'aide de son ami astronome Arago, au hasard plutonisé, Mercure et Soleil verseau, il tente de faire nommer l'astre "Le Verrier", nous avons Soleil+Mars+Mercure soit "le nom d'un humain", ou encore "le nom que je porte", et quel hasard, sur Lune du mathématicien, et il propose le sien. La Lune est avec Saturne+Neptune de la découverte (Neptune cachée est dévoilée), mais exaltée Mars, mon égo, moi humain découvreur.

    Heureusement pour nous, le nom est refusé, et Janus semble favori, ce qui aurait été très logique vis à vis de l'influence de l'astre, que nous verrons sur le blog dans d'autres articles. Janus, le dieu des portes, du choix, du commencement et de la fin, ces portes s'ouvrent. Hélas, par cohérence mythologique vis à vis des autres noms d'astres romains, Neptune, le dieu des eaux profondes, l'emporte, alors que Neptune est astre de libération céleste par le biais de portes astrales.

    Astronomie = astrologie ?

    Lune+Saturne+Neptune pour le choix de Neptune comme nom, on est bien dans la nature de Neptune, qui n'est pas que martiale, une extension de l'humain, mais aussi un miroir/porte, Le Verrier a été assez malin pour soutenir ce nom et victoire martiale sur la sienne, et Mercure, astre du nom, sur sa Neptune, sans oublier la conjonction sur sa Mercure, il n'a pas le nom mais il en a la paternité. Neptune est un astre paradoxal, astre d'ordre capricorne, mais exalté en verseau désordre, ce qui indique bien que l'ordre nait du désordre, la théorie du chaos, ce pourquoi Saturne, astre du renversement, est avec Neptune, ce n'est que grace à Saturne qu'un nouvel ordre neptunien peut naitre. Le sens de "vérité cachée" que signifie aussi ce Saturne+Neptune va aussi avec le dieu Neptune, tout autant que pour Janus, le dieu caché derrière une porte qui attend de s'ouvrir (qui a dit des éclipses).

    Astronomie = astrologie ?

    Comme par hasard, une ville des USA est nommée Neptune city, on retrouve les classiques, sans oublier la Jupiter exacte de Verrier, avec Pluton, ça alors.

    Mais allons plus loin en comparant Herschell, découvreur d'Uranus, Lowell et Tombaugh, découvreurs de Pluton, avec Verrier :

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Bon sang, pleins de plutonisés, comme Galilée et Arago, Tombaugh ayant la même Jupiter, Lowell Uranus opposées et même secteur solaire que Galilée et Verrier (pas plutonisé, il n'observepas ce qu'il appelait "planète X", confirmée par un amateur). Herschell, s'il avait un thème Lune+Uranus+Vénus pour voir l'astre, il est Pluton+Mercure comme Galilée, Neptune+Mars Orion.

    Le thème de Proastro est éclairant :

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Programme plutonisé, comme nos découvreurs astronomes, et attention Lune+Pluton opposée celle de Tombaugh, Mars Orion pour chasser les étoiles et Uranus+Vénus pour voir l'avenir Uranus comme le logiciel, meme Saturne et Soleil sur Lune de Galilée, et Arago l'astronome tout autant plutonisé, Vénus image du ciel verseau.

    La première conclusion de ces thèmes est évidente : faire de l'astrologie stellaire, en se basant sur les étoiles sur son logiciel, c'est bien faire de l'astronomie. N'en déplaise à ceux qui confondent tropicalisme idiot et astrologie, ils feraient bien de s’intéresser aux influences des constellations au lieu de rire des signes tropicalistes, mais comment les blâmer, c'est sur que Teissier et autres donnent le bâton (11 septembre 2001, un "bon jour pour les transports", disait elle).

    La seconde conclusion, plus dérangeante, est que, que l'on fasse de l'astrologie ou de l'astronomie, on ne fait qu'étudier le fonctionnement d'une illusion, d'une simulation, d'un égrégore, que l'étude des astres permet de décoder, mais on ne décode qu'une matrice. J'aurai l'occasion d'évoquer la nature plutonienne encore dans d'autres articles, car vous vous doutez, j'ai beaucoup de confirmations en base de données téléchargeable sur le blog.


  • Il n'est pas question de nier ici la réalité du réchauffement climatique, certes pas d'égal niveau selon les zones de la planète. Mais il est question du "responsable" de ce réchauffement. Regardons les courbes :

    Réchauffement climatique, naturel ou artificiel ?

    Oui, si on regarde ça, indubitablement, on voit un boom des températures qui semble lié à l'activité humaine et à l'arrivée de l'ère industrielle. Mais élargissons le graphique :

    Réchauffement climatique, naturel ou artificiel ?

    En -125 000, les températures avaient dépassé, nous disent les carottages arctiques (la glace garde la mémoire des conditions climatiques) les températures actuelles, sans usine, sans voiture, sans activité humaine effrénée. Réchauffement purement NATUREL, à moins que les scientifiques ne prouvent qu'une civilisation atlante avancée ait existé à cette époque et soit la cause de ce réchauffement supérieur à aujourd'hui. Mais élargissons encore les données :

    Réchauffement climatique, naturel ou artificiel ?

    On remarque de manière régulière des pics de température, comme une respiration naturelle, et cette augmentation a été expliquée par Milankovitch et ces fameux paramètres :

    1- L'excentricité terrestre :

    Réchauffement climatique, naturel ou artificiel ?

    La Terre ne fait pas totalement une rotation en cercle parfait autour du Soleil. Sur période de 110 000 ans, elle varie de 0 (cercle parfait) à 0,06, et elle est actuellement à 0,02.

    2- L'inclinaison terrestre :

    Réchauffement climatique, naturel ou artificiel ?

    La Terre ne se présente pas toujours pareil face au Soleil, ainsi en 41 000 ans, l'angle terrestre varie entre 22 et 24,5 degrés, actuellement à 23,5.

    3- La précession des équinoxes :

    Réchauffement climatique, naturel ou artificiel ?

    Sur 22 000 ans, l'axe de rotation de la Terre varie sur un cône de 44 à 49 degrés, ainsi il y a 11 000 ans, il faisait froid en été à l'hémisphère nord et chaud à l'hémisphère sud, soit l'inverse d'aujourd'hui, comme l'indique l'image.

    Ou voulons nous en venir ? Regardons les relevés de précession, d'inclinaison et d'excentricité, et comparons vis à vis des températures :

    Réchauffement climatique, naturel ou artificiel ?

    Corrélation exacte entre les changements de ces paramètres astronomiques et le réchauffement ou refroidissement climatique, particulièrement l'inclinaison (obliquity), plus la "toupie" terrestre est "penchée" vers le Soleil plus il fait chaud, et l'inverse pour le froid, et le graphique d'excentricité, les périodes froides étant quand la Terre était la plus "éloignée" du Soleil (excentricité maximale), et les périodes chaudes correspondant aux périodes ou la Terre était la plus proche du Soleil (excentricité nulle), avec 0,02 actuellement sur 0,06, il fait naturellement plus chaud que quand la Terre était plus éloignée.

    Conclusion évidente : A cycles astronomiques naturels, réchauffement ou inverse naturel, tout cela sans activité humaine. Ce qui ne veut pas dire que l'activité humaine n'amplifie pas le phénomène naturel, mais on trouve tout autant d'études montrant que c'est l'augmentation de CO2 qui amène l'augmentation des températures que l'inverse, l'augmentation des températures qui amène l'augmentation du CO2.

    Vidéo qui résume bien ce qui a été dit :

                                    

    De plus, il ne faut pas oublier l'origine solaire :

    Voyons l'activité solaire depuis l'an 900, mesurée par la variation de quantité de carbone 14 dans le bois, par rapport à l'actuelle. Plus l'activité solaire est importante, moins il y a de carbone 14 produit dans l'atmosphère et le bois, car les vents solaires dévient les rayons cosmiques à l'origine du carbone 14.

    GIEC/COP21, religion avec ses pretres et ses opposants

    Le minimum de Maunder correspond à un déficit marqué du nombre de taches solaires entre 1645 et 1715, et la baisse des températures à l'échelle mondiale, ce qui a provoqué des hivers catastrophiques, comme en France, Allemagne et ailleurs. Un siècle après le minimum de Maunder eut lieu le minimum de Dalton. Indépendamment de ces périodes de minimum apparaît très clairement une modulation du nombre de taches solaires, suivant le cycle solaire d'environ 11 ans.

    GIEC/COP21, religion avec ses pretres et ses opposants

    Pourtant, au 19ème siècle, les activités industrielles avaient commencé, ce qui n'a pas empêché les températures de baisser avec la diminution des taches solaires du minimum Dalton, températures qui ont commencé à grimper avec la reprise des éruptions en 1823, comme elle avaient augmenté en 1715 et cela sans voitures, sans usines, par la fin du minimum Maunder.


  • Vous avez du vous rendre compte que j'avais changé le nom de domaine en "astrologie stellaire", plus de mention de "sidéral" ni de sumérien. Pourquoi donc ?

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Nous allons prendre le thème d'aujourd'hui, vous avez ici le thème sidéral puis tropical, et les positions du Soleil et de la Lune. A part le signe, on voit que tropical ou sidéral, la Lune reste sur la jambe gauche du serpentaire, et quand au Soleil, il reste sur l'hydre femelle Tiamat.

    Conséquences ? Posons la logique : Une élite "tropicaliste" dirige le monde, et conduit le monde à sa perte, pendant qu'une élite "sidéraliste", éclairée, plus discrète, agit dans l'ombre pour tenter d'infléchir les dangers, d’empêcher les explosions de centrales nucléaires, etc. Si le signe était important, l'élite dite tropicaliste ne devrait pas avoir de pouvoir, puisqu'elle se goure de signe, elle croit agir avec Saturne en sagittaire, avec Soleil en lion, avec Jupiter en balance, etc. Pourtant, cette élite gouverne. Gné ? Prenons un exemple relativement récent :

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Si on juge de manière sommaire, la création du parti en marche de Macron est tropicale, Lune+Vénus pile entré en faux bélier, vous allez dire "bon dieu, le crétin, même pas foutu de regarder le ciel", et pourtant ce parti n'a t il pas explosé le record de députés à l'assemblée, et Macron n'a t il pas été élu ? Pourquoi cette incohérence ?

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Ici est là clé, Lune sur hirondelle, il n'a pas agi selon un signe, mais avec des aspects sur une étoile, celle du voleur, il a volé la stratégie d'Hollande, la stratégie de la droite, des FM, des banques, pour piéger tous les favoris, que ce soit Fillon, Mélenchon, jusqu'à arriver devant Marine Le Pen au 1er tour. Si vous regardez attentivement les énergies d'en marche, elle n'a fait qu'incarner cette hirondelle pour tracer sa route propre avec des outils existants, et c'est un Lune hirondelle qui vous le dit.

    Certains vous ont amené dans une lutte ridicule entre des tropicalistes idiots et des sidéralistes qui se bornent aux lancer spatiaux ou boites de robotique, d'IA, en fait "d'avenir", alors que les élites sont depuis longtemps passées dans une pratique de l'astrologie qui est stellaire, agir avec une planète sur une étoile, et que ce soit en sidéral ou tropical, le Soleil, la Lune et tous les autres restent sur la même étoile. Il est presque triste qu'un astrologue professionnel avec 17 ans d'ancienneté n'ait pas remarqué ce principe essentiel, préférant se focaliser sur une lutte imaginaire, alors que les élites ont dépassé cela depuis très longtemps.

    Prenez l'article exaltations, je démontrais que le premier test nucléaire avait été enclenché quand Antarès s'est retrouvée décalée en tropical pile à 9d00 sagittaire, l'exaltation choisie par les tropicalistes américains au début du 20ème siècle. L'évènement s'est donc produit vis à vis de cette étoile, exaltation d'Uranus, Antarès arrivée pile au choix tropical 9d sagittaire (15d scorpion en sidéral) pour lancer la première bombe saturnienne+plutonienne et à l'uranium uranien.

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Pourquoi astrologie stellaire ?

    Le récent test nucléaire de la Corée du nord avait validé mon article, c'est par le passage 2 fois de Saturne pile sur Antarès, et avec la Lune, que Kim a lancé sa bombe. Peu importe alors qu'il soit tropicaliste ou sidéraliste, le Lune+Saturne reste sur Antarès, il a fait donc un choix STELLAIRE. Ce choix vis à vis d'une étoile transcende les signes, à la limite on peut dire que ces signes n'existent plus, ils agissent selon les étoiles et constellations.

    Si les FAITS prouvent que l'élite est passée au stellaire, pourquoi se borner à des signes tropicalistes ou sidéralistes ? Ils ne doivent plus être une fin, mais un détail, car les étoiles restent aux mêmes aspects, cf 1er exemple, le Soleil reste sur Tiamat quel que soit le zodiaque. Tant pis pour l'élite si elle croit que ce Soleil+Mars est en lion, l'effet de l'étoile Tiamat est bien cancer, et les exemples sont nombreux en base de données, pour prouver que l'élite agit par une étoile et non un signe. Je vous invite donc à la télécharger et regarder sur quelles étoiles se trouvent les luminaires et planètes, de faire preuve de votre intelligence, ne me croyez pas, vérifiez.

    Pourquoi astrologie stellaire ?


  • Beaucoup de trolls se sont amusés que je change de favori présidentiel de Juppé à Fillon à 4 jours du premier tour de primaire, que je change de favori pour Macron dès le lancement de l'affaire Fillon, apportant un nouveau fait capital, ou encore que je doute de la réalité du Brexit pour 2019 (l’Écosse veut organiser un référendum de sortie de la Grande-Bretagne à la fin 2018, ce qui signerait la fin du brexit, seule l'Angleterre sortirait, et désunion).

    Une prévision, c'est quoi ?

    Tout d'abord, il y a la prévision globale. C'est 1% du boulot, on voit le climat global, les conjonctions et oppositions. Ensuite, une fois qu'on a ce contexte énergétique, on l'applique aux pays, villes, économies, religions, personnalités, pour voir comment chaque égrégore va passer tel cycle. Cela, c'est 99% du boulot prédictif, appliquer l'énergie céleste aux énergies terrestres, les créations.

    On réalise, compte tenu des faits qu'on a au jour de la prévision, et seulement avec ces thèmes, des prévisions statistiques, ce qui se ramène à de la météo : compte tenu des éléments dont nous disposons, nous disons qu'il pleuvra demain. Prévision qui pourra changer si un nouvel élément apparait d'ici là. Comment le rapporter à l'astrologie ? On a regardé ce qui est commun aux false flags par ex, comme marqueurs en signe et d'astres, pour voir ce qui statistiquement peut à l'avenir multiplier les risques de false flag. Comment on a des statistiques ? En accumulant des faits, que ce soit des attentats, des thèmes de pays, de villes, de monuments, de personnes, de terroristes, etc. C'est ainsi qu'on a le plus de chance d’être précis. Accumuler les thèmes, encore et encore. Ainsi malheureusement pour vous, je vais continuer d'étudier des attentats venant d'arriver, rien que pour ce domaine.

    On me reproche souvent de regarder les faits ultérieurement, et dire "c'était évident, astro-logique", avec la fameuse rengaine "facile de dire à rebours, tu prévois jamais avant". Ces trolls n'ont pas essayé l'astrologie, manifestement. Qu'est ce qui empêche de dire "Le 30 mai à 22h22 il y aura un attentat dans la boite de nuit "le macumba night" de Paris" ? Tout simplement la base statistique ! Regardons ce qu'il faut pour avoir une prévision de ce genre :

    - L'intégralité des pays, des villes, des monuments, des boites de nuit, en base de données, pour dire que telle boite de nuit de telle ville de tel pays sera touché à tel moment. Et ça ce n'est que pour les boites, de nuit, il vous faudrait les restaurants, tous les lieux de loisirs, tous les commerces, donc là on parle déjà avec tout ce que je viens de parler de centaines de millions de thèmes à avoir en base statistique.

    - L'intégralité des faits passés, pour dire "6 fois avec cet aspect une boite de nuit a été touché". Là aussi, plusieurs milliers de thèmes à faire, rien que pour ce sujet. Alors imaginez si vous voulez savoir quand un parc d'attraction sera touché, d'autant plus que pour ce domaine, il n'y a pas de fait passé pour en imaginer un, vous pourrez vous mettre la stat dans le cul sur des lieux de ce type.

    - Encore pire, l'intégralité des thèmes de l'humanité, pour être sur qu'aucun être humain ne peut par ses retours au natal par ex prévenir la police et éviter l'attentat. Si vous avez déjà essayé de chercher la date de fondation d'un pays, d'une ville, d'inauguration d'un monument, vous savez déjà le temps fou rien que pour commencer cette base de stats.

    On va regarder certaines portes qui ont souvent été marqué par des false flags, comme par ex Mars+Nord ou Sud, c'est toujours plus simple avec un exemple :

    De la difficulté de prédire

    De la difficulté de prédire

    De la difficulté de prédire

    Prenez ce cas d'école, la sensibilité de Trump aux 2 prochains cycles :

    Saturne sur son axe d'éclipse lunaire natal, Vénus sur Vénus, Mars arrivant sur Mars natal, Jupiter, astre du crime et de la justice, sur son Jupiter natal. Cela montre bien une sensibilité pour subir un attentat sur sa personne, mais Jupiter étant l'astre de justice, cela peut tout aussi bien signifier l'ouverture d'une procédure d'impeachment, équivalent d'un assassinat politique, sur de fausses preuves.

    Sa sensibilité au Mars+Sud de 2018, qui a Vénus+Nord sur Vénus du précédent, est toute aussi forte, nous avons Mars+Sud opposée sa Pluton, encore Vénus sur Vénus, magnifique nouvelle Lune sur son éclipse lunaire natale. Qu'est ce qui empêche de dire "sera tué" ou "ne sera pas tué" dans ces cycles ?

    Tout simplement ici, nous avons regardé seulement la sensibilité d'une personne vis à vis d'un retour, or qui vous dit que Trump ne sera pas dans une ville et un monument/lieu, ce jour là, aux énergies lui permettant d'échapper à la mort ? Je pourrais vous parler du cas Reagan, qui illustre bien ce principe, mais c'est un trop gros dossier pour ce sujet.

    De plus, qui vous dit qu'un garde du corps ne va pas plonger pour se prendre les balles ou sauver le président ? Il faudrait les thèmes des gardes du corps, et quand bien même, imaginons que le garde du corps sauveur tombe malade la veille, et soit remplacé par un nul, ou le contraire, un nul soit remplacé par un sauveur ?

    Et là aussi, qui vous dit que le mec hypnotisé/programmé ne va pas flancher, comme Oswald (mais y avait l'équipe B au cas ou), ou le complice d'Aqsa, celui qui avait tiré sur Jean-Paul 2, qui a paniqué au lieu de lancer la grenade pour s'assurer du décès ? (là aussi, gros dossier).

    Vous avez compris, peut on prédire un attentat ? A 100%, évidement que non, on ne peut que modestement dire qu'il y a sensibilité grande à ce cycle. "Oui mais on s'en fout, donne nous la date, l'heure, dit nous "oui" ou "non", dit nous qui, comment, pourquoi", j'entends. Vous n'avez rien compris à la base de l'astrologie, qui n'est pas de la médiumnité, pas de la voyance, mais le principe d'expliquer les raisons astrales qui font tel et tel évènement pour tenter au mieux de cibler les cycles, lieux et personnes sensibles à tels ou tels cycles célestes. Soyons humbles et sérieux, c'est tout ce qu'un astrologue peut faire, il dessine l'avenir global, et il tente d'avoir de plus en plus de détails ensuite, ce qui équivaudrait à être dans l'ISS, regarder le devenir de la Terre avec une caméra, et avoir de plus en plus de capacité de zoom. Cette capacité de zoom, on l'a en faisant des thèmes, ça permet de cibler ce qu'on doit regarder sur Terre, pour être de plus en plus précis. Si j'ai mis les commentaires en modération, c'est justement parce que de petits crétins ne pigeant rien à l'astrologie s'amusaient à narguer "ah, tu l'avais pas prévu l'affaire Fillon hein ?", "bah alors, t'avais pas vu venir l'attentat de Londres". Que ces gens essaient d'abord de voir ce qu'est, de cibler, ce sont des heures de taff. Pour prévoir l'affaire Fillon, fallait être médium, et encore, j'ai pas connaissance du moindre médium ou voyant qui l'ait annoncé, alors vous voudriez qu'un astrologue réussisse ce que de prétendues personnes qui ont le don n'arrivent pas à faire ?

    Mais bien sur, cela n’empêche pas, sur un domaine ciblé, de tomber juste sur la date, ex quand j'ai annoncé le 10 aout le PAN du 1er septembre. Ce sujet impliquant des portes astrales avec nœud relativement simples et bien documentées en base de données, là on pouvait prédire, j'avais le PAN de Mexico en 1991 et un paquet de PAN apparus à ces moments astraux. Mais après, bien entendu j'avais pas le thème du lancer de fusée Space X, je ne pouvais dire "la fusée untel va exploser", simplement que "On retrouve cette fameuse nouvelle Lune, avec nœuds lunaires et Neptune, la NASA, qui sait manifestement que les Soleil ou Lune avec nœud constituent des portes de matérialisation pour nos pseudos dieux et démons. Neptune+Sud et Nord marquent des objets qui captent dans l'inconscient collectif, la noosphère, la forme qu'ils doivent prendre".

    Pas content ? C'est pareil. L'astrologie n'est pas une course au sensationnalisme, il faut savoir ce qu'on est. Beaucoup de petits malins veulent me faire passer pour monsieur je sais tout, surement pas, rien que pour le cas Trump vis à vis des portes false flag, je suis bien incapable de faire plus que de dire une sensibilité manifeste, n'ayant pas les détails. Et vous là, devant votre écran, vous en pensez quoi de ces false flags potentiels ? Vous en pensez quoi du danger astral que vivra Trump ? Je n'ai pas la science infuse, ce n'est que mon regard sur ces thèmes, il y a pleins de gens plus intelligents que moi pour lire ces 2 cartes. Ce pourquoi je les propose dans les articles, pour que chacun vérifie et fasse sa conclusion.

    De la difficulté de prédire


  • On me fait régulièrement cette remarque trollesque, du genre "tu décides que les astres vont avoir de l'influence sur toi, c'est auto-réalisateur".

    Donc dans cette optique, si c'est nous qui décidons que les astres vont gouverner nos vies, nous sommes d'accord qu'avant d’être découvertes, Uranus, Neptune et Pluton ne pouvaient avoir d'influence sur nous, puisqu'on ne peut décider de l'influence d'astres qui n'existent pas. D'ailleurs pour les hindous, c'est toujours le cas, pour eux ces astres n'existent pas. L'influence de ces 3 astres est donc imaginaire sur ce pays dans lequel personne ne croit en ces astres ? Mais focalisons sur notre continent, pour être le plus clair, et je vais vous sortir un fait simple.

    L'astrologie, de la prophétie auto-réalisatrice ?

    Le choix des méridiens se fait lors de 2 conférences internationales, celle de Paris décide de fixer le méridien zéro sur Paris, celle de Washington de le placer sur Greenwich. Plusieurs remarques :

    Ce choix marque la connaissance du sidéral par Louis 13 et des américains, Saturne l'astre du temps est en entrée de signe, et opposé qui plus est, pour la décision de fixer les méridiens temporels. Un point pour les trolls, décision selon des marques sidérales. Sauf que...

    Uranus est découverte quand ? en 1781. Neptune est découverte quand ? en 1846. Pluton est découverte quand ? En 1930. Et que voit on ? Retour Uranus/Uranus, opposition Neptune/Neptune. Bon allez, pensons troll, ce serait une décision des sidéralistes américains, après avoir découvert Uranus et Neptune, ils se seraient basés sur ceux de la conférence de Paris. Oui mais le retour Pluton sur Pluton, pile un cycle après, planète découverte en 1930 ?

    "Du hasard", dites vous ? Ce hasard va faire parfaitement les choses. Il se trouve que le méridien dit de Paris était décalé, il sera corrigé sur une ligne passant par l'observatoire de Paris lors d'une observation de solstice d'été que voici :

    L'astrologie, de la prophétie auto-réalisatrice ?

    Nouvelle Lune avec Pluton, astre qui rappelons le n'existe pas à cette époque, il semble difficile de se fixer de manière quasi parfaite à un astre qui ne peut avoir d'effet dans la théorie des trolls "je crois alors cela a de l'effet".

    Il se trouve que certains n'ont pas été d'accord avec ce choix de méridien, et ont voulu instaurer un autre méridien, fixé 200 mètres plus loin, sur St-Sulpice et son fameux gnomon et méridien solaire, rendu célèbre par le Da Vinci code :

    L'astrologie, de la prophétie auto-réalisatrice ?

    Lune+Uranus contre Lune opposée Uranus, il semble difficile qu'ils aient pu se fixer sur un astre qui ne sera découvert qu'en 1781, non ? Nous pouvons accorder aux trolls le bénéfice du doute quand au Soleil+Vénus, qu'on retrouve, il peut aider au choix, mais Uranus n'existant pas, il n'est pas sensé fixer le moindre choix, or pas connu il marque ce thème.

    J'ai évoqué l'Inde, qui ne croit pas en Uranus, Pluton et Neptune. Voyons un cas d'école pour constater si oui ou non ces astres ont de l'influence sur ce pays, indépendament de sa non croyance :

    L'astrologie, de la prophétie auto-réalisatrice ?

    Le thème "indien", ici sans les astres, nous sommes bien face au pays de Shiva/Saturne, Soleil+Vénus+Saturne, et voyons avec les astres "qu'ils ignorent" :

    L'astrologie, de la prophétie auto-réalisatrice ?

    Saturne+Pluton, la marque de fin des temps, Uranus+Mars, la signature de bombe atomique. L'inde ne nous fait elle pas chier depuis 60 ans avec le Pakistan, crée la veille, dans un état de quasi guerre à cause de la propriété du Cachemire ? Si Uranus et Pluton n'avaient de l'effet que s'ils y croyaient, jamais ces états n'auraient imaginé l'arme atomique. Jamais ils ne seraient pris dans une course vers une atomisation mutuelle, par leurs bombes et leurs centrales.

    "Connerie, c'est du hasard j'te dit, un astre n'a d'effet que si on croit", redites vous. Reprenons l'Inde :

    L'astrologie, de la prophétie auto-réalisatrice ?

    Les indes britanniques sont instaurées avec Soleil+Saturne en cancer, on retrouve le "code", oui mais vous voyez quoi ? Lune+Pluton quasi exact, astre qui ne sera découvert que bien plus tard. Comment peuvent ils se fixer de manière marionnette à un astre qu'ils ne connaissent pas, si cet astre n'a pas une influence indépendante de notre croyance ? Comme beaucoup de trolls disent "avoir lu le blog", je ne vais pas les insulter en les traitant de menteurs, et donc leur rappeler que ce Lune ou Soleil avec Pluton marquent des thèmes bien antérieurs à 1930, comme la Goldman Sachs, au pif. Sans oublier les Lune ou Soleil avec Uranus et Neptune avant leur date de découverte. Puisque vous avez lu mes articles, vous le savez très bien, pas besoin de rappeler les exemples.

    L'astrologie, de la prophétie auto-réalisatrice ?


  • D’où vient ce mot "New age" ? D'un livre au nom évocateur, "la conspiration du verseau". Conspiration, complot ? Les astres valident ils ?

    New age, bases d'une arnaque

    New age, bases d'une arnaque

    Évoquons le plus drôle d'abord : le titre évoque le "verseau", signe révolutionnaire, de l'espace, des utopies uraniennes quand à l'avenir, cela va être difficile avec ici le Soleil en capricorne (livre d'une tropicaliste), le capricorne étant contrairement au verseau le signe de l'ordre, du statu quo, et c'est justement cet immobilisme qui cause sa chute (on est bien au sommet de la montagne, on veut y rester, mais le temps nous fait chuter).

    La conspiration du capricorne ? En effet, le ciel montre de grosses conne-xions avec "conspiracy" et "complots", montrant ainsi un cruel message astral : la société actuelle va chuter, de par son immobilisme, comme avait chuté Tiamat/l'Atlantide, pour un nouvel ordre mondial qui se voudra saturnien à la manière politique "le changement c'est maintenant", et il faut donc inventer un mythe de sauveurs, de gens différents qui vont changer les choses, empêcher la chute et nous faire aller vers l'espace.

    New age, bases d'une arnaque

    New age, bases d'une arnaque

    L'écrivaine saturnienne en poissons, signe des asiles, des gens en attente d'un messie, est bien sur connectée à cette "conspiration" désinformatrice, qui a pris corps quelques années plus tard, dans l'idée débile d'enfants indigos :

    New age, bases d'une arnaque

    Le livre phare "enfants indigos" nous vend des enfants sataniques (bélier signe des enfants), des enfants qui vont tout renverser, sombres et destructeurs, comme des enfants de lumière, porteurs d'espoir, plus intelligents (pas faux, bélier signe d'intelligence, mais pour la guerre, pour enclencher des sacrifices), ce qui est vraiment symptomatique de la folie du monde. Il suffit de regarder dans la génération née en 99/2000, Saturne+Jupiter bélier, quelques apprentis dictateurs ont émergé dans les médias, quand on les écoute sur leur vision du monde, on se dit qu'Hitler n'est plus très loin.

    New age, bases d'une arnaque

    Lilou Macé, que j'ai déjà évoqué sur le blog, est justement saturnienne (comme l'auteure de la conspiration du capricorne qu'elle prend pour verseau) et uranienne opposée Uranus. Endormir les gens avec de fausses théories optimistes, en leur apprenant à se contenter de peu, d’être contents de se retrouver célibataires, sans boulot et sans fric, voilà bien des thèses saturniennes sombres, mais d'un autre coté, c'est sur qu'elle habitue les gens à l'avenir, car il y aura de plus en plus de célibataires, de sans fric et sans emploi, dans la société saturnienne du nouvel ordre mondial. Lilou ne fait que vous louer ce monde sinistre, satanique, du "je n'ai pas ceci/cela mais c'est pas grave" (les titres de ces livres). On ne peut faire plus statu quo, on est aux antipodes du verseau changement révolutionnaire.

    New age, bases d'une arnaque


  • Sur d'autres sites de pseudo astrologie, vous lisez souvent le nom de ce démon, mais sans jamais démontrer ou expliquer. Il se trouve qu'un film "Lilith" est sorti en 1964, montrant parfaitement ce que le ciel nous dit de cet égrégore :

    Lilith

    Lilith

    Lune+Saturne en verseau, nous sommes bien dans une conjonction maternelle (Lune et Saturne, la maternité originelle), la mère noire, méchante, Tiamat, spatiale, tuée par ses enfants, renversée, mais elle n'est en fait que dans une position d'attente, attendant que ses adeptes ne fassent une saturnale. L'opposition Uranus+Pluton+Mercure en lion montre que ce changement passe par une mort par l'atome (Pluton+Uranus). Elle compte bien tuer Jupiter, qui est sur la tête coupée de la gorgone. Assimiler donc cette élite noire, saturnienne, vénérant Lilith, à l'élite des criminels financiers, joviens, n'a aucun sens. C'est Jupiter, l'élite de foi bancaire, qui a le pouvoir, quand Saturne a le pouvoir occulte, souterrain, attendant son heure saturnienne pour devenir visible. Vénus+Mars exaltée Jupiter, elle prépare son crime, sa revanche, par la guerre, les coups d'état. Neptune exaltée Saturne, la royauté est bien saturnienne. Soleil en vierge, la femme Lilith, dépucelée et bafouée par Enkidu/Mars, qui programme la mort de l'humanité pour avoir été violée et salie.

    Justement, l'élite noire saturnienne des scientologues vous prépare avec son Jésus Cruise un film illustrant la sortie de Tiamat/Lilith de la tombe, dans un remake pour initiés de la momie :

                                     

    Lilith

    Elle revient, et elle est pas contente, ça va chierrrrrrrrr, après la momie royale neptunienne et Soleil exaltée avec Saturne, c'est un film sidéral Lune venant d'entrer en scorpion saturnien, le sacrifice rituel des joviens par ceux qui reviennent de la mort, et Saturne entrée sagittaire, juste avant la rétro scorpion, n'en déplaise à un astrologue complotiste :

    Lilith

    Lilith

    Peut on faire plus sidéral ?

    Lilith


  • "Non mais attends, tu vas pas me dire que le fait d’être fortuné, c'est décidé par le ciel ! Faut arrêter de fumer, n'importe quoi ce blog !"

    Voyons voir si la fortune est astro-logique...

    La fortune

    La fortune est Lune+Pluton opposée Jupiter+Mars, elle est Saturne+Vénus, tiens donc comme le plus riche du monde, Saturne+Vénus et Lune opposée Mars sur l'axe Lune opposée Mars. Roi neptunien solaire balance, il a de plus Saturne exaltée.

    La fortune

    Zuckerberg a lui aussi ce Saturne exalté, opposée Vénus, et cet aspect Lune avec Mars.

    La fortune

    Trump le milliardaire, Saturne+Vénus, sans blague, luminaire+Sud, Jupiter opposée Jupiter.

    La fortune

    Le second plus riche du monde, fondateur d'Amazon et de la compagnie tentant de gagner la Lune "blue origin", tiens, çaaaaaaaaaa alors, Saturne+Vénus et Jupiter/Jupiter.

    La fortune

    Musk, que je ne présente plus, a Saturne et Vénus en taureau, sans déconner.

    La fortune

    L'iphone, qui a apporté fortune à Apple, a Saturne+Vénus et Lune+Pluton.

    Donc la fortune ne serait pas astro-logique ? Mais je vous entends "Oui c'est ça, et puis quoi encore, la ruine serait astro-logique aussi, comme tu dis", bah alors regardons :

    La fortune

    La "misfortune" (ruine, faillite), est aussi Saturne+Vénus, cette fois en scorpion, signe du "on me prend, on me vole", le Jupiter est opposée Jupiter, sur la Pluton, mort de la fortune, avec Mercure et Soleil dans le signe financier, exil de Vénus, le reflet de l'astre ne permet plus de maitriser le temps saturnien, qui cette fois nous renverse. Par la nature temporelle de la fortune saturnienne, cela montre bien que cela ne dure qu'un temps permis par Saturne, et que la ruine est codée dans la fortune elle même, Saturne finit toujours par renverser. Ne les enviez donc pas, leur fortune astrale est extrêmement sensible aux cycles de Saturne, et y'a justement un cycle Saturne+Pluton, pour y mettre fin, en 2019. Ils ne sont que des rois temporaires joviens, vivant de leur religion et de la chance martiale, mais elle est en poissons, la désillusion des fous, qui tôt ou tard tombent. Si un Bill Gates est relativement épargné par le ciel, hors Jupiter sur sa Saturne+Vénus dans 1 an, la fortune des puissants saturniens et joviens verra son coup d’arrêt astral avec le Saturne+Pluton+Sud opposée, on rira enfin.

    La fortune

    Picsou, qui vole les sous, conformément à la nature du scorpion, va leur prendre les sous, il symbolise cette élite financière qui écrase les riches saturniens, mais pour elle aussi, la ruine guette. Le Saturne+Jupiter en fin 2019 s'annonce ainsi apocalyptique pour elle aussi. Vivement !

    La fortune


  • Livres d'astrologie :

    "Les étoiles fixes et les constellations en astrologie" de Vivian Robson

    "Peut on prévoir l'avenir ?" d'Attali

    "Ayurveda et astrologie vedique" de Maugars

    "L'astrologie de l'Inde" de Jean Déthier (plus complet que le B-A BA du même auteur) 

    Mythes, symboles :

    "Dictionnaire des symboles" de Chevalier

    "Le héros aux mille et un visages" de Campbell

    "L'histoire commence à Sumer" de Kramer

    "Le ramayana" (poche)

    "Le mahabharata"(poche)

    Logiciels :

    Proastro  reste le meilleur et de loin.

    Stellarium pour l'astronomie, est lui aussi le logiciel le plus pratique et aisé à utiliser :


  • Différentes astrologies, donc traductions du langage céleste, nous allons voir en quoi elles consistent.

    L'astrologie sumérienne :

    Nous sommes avec Sumer dans l'observation du ciel, et l'explication des rapports célestes sous forme d'archétypes, les planètes deviennent des personnages engagés dans des aventures qui varient selon les étoiles traversées par le Soleil et la Lune, rassemblées elles aussi en archétypes. Ce n'est pas de l'astrologie expliquée directement, du genre "Vénus du matin gouverne telle et telle constellation", c'est de l'astrologie pour les nuls, racontée sous forme de mythes, ce mot voulant dire "mensonge". On raconte une vérité céleste cachée derrière un mensonge, c'est le principe du symbole, la seconde partie du symbole cassé en 2, l'ésotérique, est cachée par une partie visible, exotérique, l'histoire racontée. Beaucoup se sont fait piéger en croyant la partie racontée comme réelle, pensant Enki et Enlil non comme des planètes mais des êtres qui ont vraiment existé. Dans la catégorie, c'est bien sur Anton Parks, malgré sa sincérité, qui se fait piéger et ne comprend pas la valeur symbolique. Un autre, Mauro Biglino, s'est lui fait piéger par un autre texte symbolique, l'ancien testament, les rédacteurs du texte n'ayant fait que piller les sumériens.

    L'astrologie sumérienne est bien entendu sidérale, conforme au ciel astronomique, astronomie = astrologie.

    L'astrologie grecque :

    Les grecs sont les 1ers à voir chez le créateur un "géomètre", et donc qui dit géométrie dit angles, ils sont les 1ers à rationaliser l'astrologie sidérale, en décidant de découper le ciel en 12 signes de 30 degrés chacun, du coup certaines constellations débordent, ce n'est pas un travail exact, ainsi la balance est totalement inventée, n'est que la seconde moitié de la vierge mêlée aux pinces du scorpion. A cela Ptolémée ajoute les décans, les 7 astres connus gouvernent chacun alternativement une partie d'un signe, et ainsi on se retrouve avec des gags, ainsi le 3ème décan du bélier est vénusien (après le martial et le solaire, pour l'exaltation), de même Saturne se retrouve au 3ème décan taureau, signe jovien.

    L'astrologie grecque est encore sidérale, conforme au vrai ciel astronomique.

    L'astrologie romaine :

    Les romains donnent plus d'importance aux maisons natales (Position du Soleil dans le ciel à la naissance, ainsi maison 1 = lever du Soleil, maison 7 = coucher), mais surtout ils simplifient à outrance les archétypes plagiés. Là ou Vénus avait toujours eu 2 formes (même chez les grecs, il y avait 2 Aphrodites/Vénus), les romains fusionnent les 2 aspects en un. Idem pour Jupiter, pour Mars, toute une partie du symbole caché est perdue par cette simplification, l'astrologie devient "pour les idiots". Nous sommes avec Rome dans le basculement de l'astre important du ciel, alors que les précédents calendriers étaient lunaires (Lune astre royal), la Rome antique est la 1ère à adopter un calendrier solaire (Soleil astre royal), ainsi le mois de Mars, c'est en référence au mois (mois venant de mès, le cycle lunaire, dans les 1ers calendriers) ou le Soleil est en bélier, signe martial pour les romains.

    Astrologie indienne :

    Les hindous ont une astrologie qui est le fruit des multiples invasions qui ont secoué le pays, ainsi elle est sidérale, et reprend le modèle grec, mais tout en gardant la Lune comme astre royal : calendrier lunaire, et ce n'est pas la position du Soleil à la naissance (maison) qui compte, ni les décans, mais les demeures lunaires, appelés "nakshatras". Les 7 astres connus + les 2 nœuds se partagent les signes, 3x9 = 27 demeures. Ils font l'erreur inverse des romains. Là ou Rome, donc l'occident, érige le Soleil comme astre royal, les hindous mettent la Lune sur le piédestal. Pour les hindous, seul le signe lunaire compte, pour les occidentaux, le signe solaire est le seul qu'ils connaissent, souvent. Demandez à quelqu'un son signe lunaire, il dira souvent "gné ?". Les 2 camps sont dans l'erreur, l'astrologie est luni-solaire, lunaire la ville de départ, ce qu'on était à la naissance, solaire la ville d'arrivée, ce qu'on sera au moment de notre mort. Pour savoir ou on va, il faut savoir d’où on vient, et inversement savoir d’où on vient, faut savoir ou cela va nous mener. Nous ne sommes ni notre signe lunaire, ni le solaire, mais sur une autoroute entre ces 2 signes/villes.

    J'ai fini par virer les demeures lunaires, pour une raison simple : Neptune, Uranus et Pluton n'ont pas leur demeure. C'est même pire que cela, pour l'astrologie indienne, ces planètes n'existent pas ! Essayez de lire un thème en décochant ces astres de votre Proastro...

    L'astrologie arabe :

    Les inventeur du Coran, en plagiant toutes les religions existantes, reprennent les travaux de Ptolémée, et décident de fixer les signes aux dates de Ptolémée, quand le passage du poissons au bélier se faisait à l'équinoxe de printemps. En fixant les dates, ils séparent donc signes et constellations, et décident que cela n'a rien à voir (demandez à un tropicaliste). Ils gardent la Lune comme astre maitre (calendrier lunaire), et font de la Lune leur symbole "divin", Allah venant du nom "al-lul", le signe du cancer sumérien, lunaire pour eux.

    L'astrologie arabe est tropicale, les passages des saisons étant associés aux passages de signes, bélier = printemps, cancer = été, balance = automne et capricorne = hiver. Par extension, pour une journée donnée, exemple aujourd'hui 28 décembre, un natif naitra capricorne à l'hémisphère nord, mais cancer à l'hémisphère sud (là bas, c'est l'été). Le destin est donc aussi simple à modifier que de prendre l'avion pour accoucher au Brésil, ou l'inverse, de partir du Brésil vers l'autre hémisphère. Vous vous rendez compte de l'idiotie de cette pseudo astrologie ? Les signes associés à l'hiver étant du coup de mauvais signes, et les signes d'été des bons signes, car oui, le ridicule ne tue pas pour le tropicalisme.

    Paradoxalement, le tropical sauve l'humanité, car 99,99% de nos élites utilisent le faux ciel pour programmer leurs actions, et elles foirent pour la grande partie. Serions nous là si l'humanité n'avait pas adhéré au tropical ? Non, il y a longtemps que l'humanité aurait tout détruit, désormais, heureusement pour nous, seules quelques portes, qui se ferment de plus en plus au gré de l'augmentation de la précession des équinoxes, permettent encore à ces élites de "réussir", la prochaine étant la fausse entrée de Saturne en capricorne, correspondant à l'exaltation Sud.

    Astrologie sumérienne, grecque, indienne, arabe, bases





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique