• Tropicalisme, pourquoi tant de haine ?

    Regardons objectivement le sujet du tropicalisme, pour comprendre pourquoi c'est de la merde.

    Tropicalisme, pourquoi tant de haine ?

    Tropicalisme, pourquoi tant de haine ?

    Tropicalisme, pourquoi tant de haine ?

    Prenons un cas pratique, pour bien marquer les choses. En haut sidéral, conforme au ciel au dessus de notre tete, en bas tropical, ciel fixé à l'année 221.

    Le 1er truc qui doit vous sauter aux yeux est un décalage de 25 degrés, qui fait qu'à part des astres entre 0 et 5 degrés d'un signe, tous passent dans le suivant. Il y a donc un décalage non seulement dans l'interprétation (voir un bélier/vierge comme un taureau/balance), mais aussi et surtout dans la solution apportée par le dit "astrologue" (le tropicalisme n'est pas de l'astrologie mais de la saisonnologie, c'est à dire rester au ciel qui exprimait les saisons, avec le Soleil en entrée bélier à l'équinoxe pour marquer le printemps, le cancer marquant l'été, la balance l'automne et le capricorne l'hiver).

    Continuons dans le concret, avec un astrologue occidental classique faisant du tropical : 

    Pour ce natif du 30 avril 1988 face à lui, qui l'aurait consulté le 27 janvier dernier sur internet, les retours astraux qu'il a en face de lui SONT LES MEMES que sur une carte sidérale. Donc si votre "astrologue" connait ses gammes, c'est à dire les effets des planètes, les aspects (retour, opposition, conjonction micro qu'ils appelent carré, trigone, etc), il est obligé de tomber juste sur le diagnostic. Il voit que le client se paie Uranus sur son Soleil natal depuis des années, et que Mars est de la fete. Sa première lecture sera reconnue par le client, car il lui exprimera le stress martial causé par Mars, le chamboulement et besoin d'évolution causé par Uranus, et le cient va admettre cet état de fait. C'est pourquoi les tropicalistes continuent d'exercer, de "cartonner", et les gens d'aller les voir, ils se reconnaissent dans l'état des lieux : que le référentiel soient les saisons/le tropical ou le ciel réel/le sidéral, le natif se paie Mars et Uranus.

    Mais alors, pourquoi autant de sidéralistes tombent sur les tropicalistes ? Car le contexte astral, énergétique, de ces aspects astrologique n'est pas le meme. Oui, un retour martial produit telle chose, mais si le signe du client est bélier, ce n'est pas du tout la meme chose de voir ce retour en taureau, car alors notre "astrologue" va donner une solution typique pour régler le stress d'un taureau, va lui conseiller de faire une pratique artistique, comme l'écriture, le dessin, écouter de la musique pour dissiper ce sentiment par l'action de ce signe, alors qu'en réalité, le client est bélier, il fallait lui conseiller un jeu vidéo comme un jeu de guerre ou stratégie, il fallait lui dire de "concevoir un projet", de plannifier une action, de travailler à un puissant problème mental pour trouver une solution au stress du moment.

    Dans le cas des tropicalistes, les clients se retrouvent dans l'état des lieux, puisque le diagnostic est bon : il y a bien un effet d'Uranus et Mars sur le thème plus haut. De par cette justesse, ils sont ouverts à la solution proposée, qui est tropicale, et elle ne peut pas fonctionner. Mais par pied dans la porte classique, si le premier élément est bon, vous pensez que le second le sera. Si par ex le client a un retour astral qui provoque des risques de divorce, le tropicaliste le dira, le sidéraliste le dira, mais la solution proposée par le tropicaliste ne sera pas la meme que celle du sidéraliste. On est sur un débat insoluble entre les 2 : d'une part le tropicaliste, ayant bon sur ses diagnostics, est forcément persuadé que sa solution est la bonne. Et le client croira sincérement que la solution marchera ou a marché, alors que souvent c'est juste le cycle naturel des planètes qui va gérer tout seul le problème. Pour le thème plus haut, le fait que Mars passe en taureau va forcément oter ce stress cyclique, peu importe que la personne ait été voir un tropicaliste ou sidéraliste, voir meme ait consulté ou pas. L'astrologie n'est là que pour vous aider à résister à la tempete au moment ou elle arrive, vous ne changez rien mais le ciel peut vous donner des armes afin de résister et agir pour les atténuer. Et c'est déjà énorme.

    La question n'est pas tant de ce décalage de 25 degrés qui fait que des gens se croient du signe suivant, ou qu'ils voient leurs planètes de thème natal dans les signes qui suivent, mais de concrètement ce qu'elle implique dans la vie réelle : une schizophrénie de gens suivant un ciel décalé et donc testant des solutions tout aussi décalées aux cycles qu'ils subissent. Un égoiste bélier se met à tenter des solutions basées sur son contraire, le taureau qui se préoccupe de ceux qui habitent sa maison; un cancer gentil mou qui veut plaire à son clan va tenter du lion, signe fort, charismatique, de celui qui éboult; un verseau par nature anticonformiste et révolutionnaire voulant changer le monde va se croire poissons, apte à sacrifier ses idéaux, à marcher sur ses reves pour tenter d'aider les autres, etc.

    Bien entendu, pour réaliser cette schizophrénie, il faut tester sans parti pris ni conclusion déjà écrite les deux solutions : 1- Mars est sur mon bélier et la solution sera ceci, ceci et ceci; 2- Mars est sur mon taureau et la solution sera cela, cela et cela. Ensuite comparer en toute objectivité, sans a priori, et alors, pour l'avoir expérimenté personnellement des milliers de fois sur moi, mes amis, ma famille, les clients, la question elle est vite répondue : les solutions sidérales sont sans commune mesure sur les solutions tropicales. D'un coté sidéral vous atténuez, vous comprenez, cela vous permet de ne pas couler pendant la tempete, de l'autre la solution a toujours touché à coté, et vous ne devez votre salut qu'à la sortie de la planète de votre signe natal, et alors vous attribuez faussement cela à vos actions, alors que c'est juste le cycle naturel sidéral qui a "réglé le problème". Réfléchissez bien à cela, c'est la clé qui fait que le tropicalisme est toujours ultra majoritaire en occident : les entrées sidérales des astres en signe règlent tous les problèmes du moment ou en créent de nouveau, mais ils produisent un effet, que le tropicaliste a attribué à ses actions précédentes "éronnées", mais il se persuade du coup qu'elles ne l'ont pas été. Aucun dit astrologue, en fait tropicaliste/saisonnologue, n'a attaqué le sidéral sur les faits concrets, et on comprend bien pourquoi, il leur suffirait par ex d'étudier Mars changeant de signe SIDERAL, ou Vénus, ou Mercure, pour voir un changement relatif à leur thème ou celui des gens concernés par ces changements. Le bat ne blesse pas uniquement sur vos signe lunaire et solaire, mais aussi et surtout sur vos astres au natal et les astres qui tournent actuellement sur la roue zodiacale. Mars, Mercure et Vénus vont incomparablement plus gérer nos vies que seulement votre Soleil natal (qui concentre la grande majorité des horoscopes, les gens éludant ou ignorant leur signe lunaire natal).

    Au final, on peut reconnaitre aux tropicalistes qu'ils connaissent majoritairement leurs gammes et savent voir ce qui ne va pas sur le thème d'une personne venant la voir, mais on peut et on doit critiquer leurs solutions, car elles se basent sur un référentiel dépassé datant de l'an 221. Nous sommes en 2021. Ce n'est pas de la haine, mais un fait : un capricorne, verseau et poissons n'a pas à etre malheureux parce que signe d'hiver, et un signe lion n'est pas fort parce que signe du coeur de l'été, le mois chaud d'aout dans leurs cartes. C'est tout aussi ridicule de simplifier un signe au climat de l'hémisphère nord que de faire comme les sidéralistes hindous et nier l'existence de Neptune, Uranus et Pluton, comme quoi tout n'est pas tout noir ou tout blanc. J'ai fait le choix du sidéral devant les faits, et les faits démontrent l'existence de ces trois planètes.

    « Vous n'existez pas réellement ?Un Mars, et ca reconfine »

    Tags Tags :