• Thème de conception

    Un thème de conception est il valide ?

    Thème de conception

    Il faut d'abord poser les limites :

    1- Au moment ou vous consultez pour la première fois en étant enceinte, il est établi une date approximative de conception, et à moins d'etre un couple "moyen" qui fait l'amour une fois tous les 3 jours, et donc vous serez surs de savoir quand le bébé à naitre a été conçu, mais si vous faites l'amour tous les jours voire plusieurs fois par jour, ce sera déjà plus compliqué, et donc cela faussera la lecture d'un thème de conception, à grande majorité karmique, et donc lunaire.

    2- La Lune natale, c'est le karma, c'est le bagage filé par la mère à l'enfant, ce que j'appelle héritage astral, qui contient les raisons "secrètes" de la conception de l'enfant. Ce karma est déjà visible sur le thème de naissance, le thème de conception ne constitue alors qu'une redite, qui en dit de plus sur les parents, et beaucoup moins sur l'enfant.

    Voyons un cas concret, célèbre :

    Thème de conception

    Louis 13 et Anne d'Autriche ne s'entendaient pas et n'avaient pas ou peu de relations sexuelles. Il leur a fallu 22 ans pour concevoir un enfant, une date connue car il a fallu un orage pour que Louis 13 soit forcé d'aller dans le lit de la reine. Pour le coup, on est sur historiquement de cette date.

    La meme Lune, on avait donc pas réellement besoin de ce thème pour connaitre le karma de Louis 14 : je te conçois pour etre un père de famille, le père de la nation. Vénusien, il est celui qui doit donner le chemin, la solution, d'ou le principe de "roi Soleil", Vénus est un miroir reflétant la lumière.

    Thème de conception

    On avait encore cette Lune vénusienne cancer dans celle de sa mère, qui a voulu "contrer" la Mars (l'empechant d'etre lumière, reflet) au travers d'un enfant.

    Thème de conception

    Conçu dans une pure hérédité se reproduisant de génération en génération.

    Ce thème est utile, mais il constitue une répétition, ce qui est certes un fait, mais avait on réellement besoin de ce thème de conception ?

    Thème de conception

    Prenez le cas de ma femme et ma cadette. On a bien l'hérédité factuelle, d'une Lune à l'autre, de manière quasi exacte.

    Thème de conception

    9 mois plus tot, on avait toujours cette Lune. On a encore, comme pour Anne d'Autriche, l'illustration simple d'une loi lunaire, karmique, maternelle. Y'avait il besoin du thème de conception ?

    Ce qui est sur, c'est qu'un Soleil en signe particulier est conçu dans un cycle solaire là aussi particulier :

    Un Soleil en bélier est conçu en cancer : la mère veut quelqu'un de gentil, proche de la famille, qui veut etre aimé d'eux et est dépendant de leur opinion, elle a un enfant égocentrique, dictateur, dur, qui n'est gentil que s'il est un général d'armée obéi par ses proches, et que grace à lui/eux lui et ses proches ont des victoires. Les 2 ne vont absolument pas ensemble.

    Un Soleil en taureau est conçu en lion : la mère veut un enfant charismatique, fort, qui ait une énergie folle pour etre suivi, écouté, elle a un enfant artiste, qui veut créer, qui a besoin que son environnement soit la représentation de son état intérieur. Les 2 sont moyennement complémentaires dans leur coté jovien, mais le lion est fort, actif alors que le taureau est sensible à ses émotions.

    Un Soleil en gémeaux est conçu en vierge : la mère veut digérer le passé en ayant un enfant, c'est un enfant "médecine", elle a un enfant qui va lui obtenir cette guérison mais va ensuite lui en faire payer le prix, voulant etre lui meme et communiquer ce qu'il est, étant "je suis différent de toi". Les 2 sont mercuriens, donc très complémentaires.

    Un Soleil en cancer est conçu en balance : la mère veut un battant qui remet de la justice là ou elle a subi de l'injustice, elle a un enfant mou dépendant de l'opinion des autres, qui ne remet aucun équilibre mais se contente d'etre le joujou du clan qui l'a mis là. Le signe de la mort qui donne naissance à l'exaltation de la mort, on est néanmoins dans une logique astrale, nous signifiant bien que tout est une boucle, et pourquoi en voulant combattre la mort on ne fait que faire des enfants mous qui perpétuent.

    Un Soleil en lion est conçu en scorpion : la mère veut un enfant qui fasse une alchimie, un etre sexualisé, elle a un enfant qui confond les autres avec des objets, ce ne sont que des sujets, des relais. Typiquement le cas d'Anne et Louis 14 : elle l'a formé sexuellement en lui amenant les femmes qui l'ont initié au sexe (scorpion), mais en lion il n'a pas eu de réel attachement, jusqu'à la Maintenon, qui a activé ses énergies cancer (dépendant de son opinion, il devient soumis et monogame).

    Un Soleil en vierge est conçu en sagittaire : la mère veut un enfant qui prenne du plaisir à la vie, elle a un enfant qui va vouloir digérer ce plaisir, le dépasser. Les 2 signes sont complémentaires car optimistes : celui du jouisseur sagittaire, celui qui veut guérir/digérer vierge. Le sagittaire étant un signe puissamment animal (le plaisir sexuel) et la vierge étant un signe de la Nature, animal et végétal, c'est aussi connexe.

    Un Soleil en balance est conçu en capricorne : la mère veut un enfant qui prévienne le monde des dangers qui l'attendent, sauf que comme elle il ne sera pas écouté, et va symboliser cela par une quete de justice, un combat contre la mort. Une telle quete semble relativement perdante, appelée à échouer pour la plupart, comme si on ne pouvait sauver que quelques uns, et que le reste devait tomber.

    Un Soleil en scorpion est conçu en verseau : la mère veut un enfant révolutionnaire, qui pense autrement, elle a un enfant alchimiste, qui vit cette différence au travers de la relation sexuelle. Les 2 sont très liés, le verseau est signe de baisodromes, de clubs échangistes, de lieux soit disant "spirituels" mais étant des lieux d'aventures amoureuses (ex Auroville, test HIV négatif pour y entrer).

    Un Soleil en sagittaire est conçu en poissons : la mère voudra un enfant se sacrifiant pour les autres, elle aura un enfant qui veut trouver le plaisir de la vie, il sera son exact inverse : parent secret, souffrant en silence ayant un enfant exhubérant dans ses passions. Imaginez donc quand un Soleil comme moi en sagittaire ait la Lune en poissons, j'ai du coup les 2 axes.

    Un Soleil en capricorne est conçu en bélier : la mère veut un enfant martial, guerrier, elle l'a puisque le capri c'est fini est l'exaltation martiale, mais il ne va pas se battre ou elle voulait, pas pour avoir des victoires universelles, mais pour tenir le monde et l'empecher de tomber, un peu comme Atlas, mais spoiler : il tombera. C'est un combat martial perdu.

    Un Soleil en verseau est conçu en taureau : La mère veut un artiste, quelqu'un qui crée des objets, quelqu'un de gentil, elle a un révolutionnaire, quelqu'un de différent, de surdoué, il pourra créer mais dans l'optique de détruire l'ancien monde, il ne cherche pas la stabilité d'une maison terrestre taureau, mais veut fonder une nouvelle maison céleste.

    Un Soleil en poissons est conçu en gémeaux : La mère veut quelqu'un qui ne perde pas ce qu'elle a perdu, soit lui meme, aille au delà de sa mission, l'enfant va se sacrifier pour que les autres ne perdent pas ce que sa mère a perdu. C'est là aussi un but louable mais qui ne peut que taper à coté, les autres n'ont pas à devoir retrouver un paradis qu'on a perdu soi meme ou nos parents.

    « Saturne en signe6 ans du blog »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : ,