• Covid-19, parlons Neptune 3

    Poursuivons les articles ici et . On a vu que conformément aux prévisions, le vaccin suit bien une route d'obligation, d'ici novembre 2021, je n'avais juste pas imaginé que le système utiliserait un pass sanitaire pour instaurer une obligation insidieuse. Et 88% des 12 ans et plus ont eu au moins une dose, le phénomène a fonctionné. Les 12% étant désormais pour les 2/3 dans les dom-tom.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Covid-19, parlons Neptune 3

    On a eu avec Soleil opposé Neptune l'inauguration du mémorial américain aux victimes covid.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    En parlant des américains, ils ont autorisé la 3ème dose, pour l'instant pour les retraités et fragiles, sur la fameuse conjonction de Neptune.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Pour ceux qui ont bien compris la logique astrale des précédents articles, le vaccin a été définitivement autorisé dans le cycle neptunien précédent. On est encore dans cette logique de clé "libératoire", pour se débarrasser par la science d'un virus. Ce qui ne pouvait que choquer les tenants du "soignez vous naturellement", les "on joue les apprentis sorciers". Ce pourquoi les thèmes concernant les vaccins provoquent autant de points Godwin chez les lecteurs traditionnels du blog, très prompts à partager des articles dont les thèmes vont dans le sens de leurs croyances, mais bizarrement quand le ciel ne valide pas que le vaccin serait de la thérapie génique ou un gigantesque holocauste, ils ne partagent pas ou arrêtent de lire.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    C'est sur que croire un crétin plutonisé et neptunien qui a basé toute sa candidature sur le vaccin (forcément) avec une candidature neptunienne et plutonisée à la con, c'est vachement plus cohérent. Comme Zemmour, un formidable mirage, le ciel dit encore "connerie, idiocratie". Oui je sais, pour vous les idiots sont les vaccinés, sauf que le ciel ne le dit pas, et pourtant c'est pas faute de chercher.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Par ex ce thème résume 2 choses que j'ai constaté : la plupart des gens de l'axe gémeaux/sagittaire sont vaccinés et le défendent pour tenter d'empêcher la perte d'une présent vu comme un "paradis". L'opposition Saturne avec Mars+Vénus crée une résistance, car Saturne est la colère, la division, et les tendances opposées nous disent que les forts, les dominants, ne peuvent que s'opposer aux dits "faibles", les soumis. C'est ainsi que très peu de gens de l'axe cancer/capricorne sont vaccinés, et ils ressortent souvent cette idée de division sociale, se sentant comme soumis à un système qui veut les casser.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    On voit encore sur cet exemple que tout vaccin donne une immunité, mais celle ci est temporaire, tous nécessitent des rappels à des échelles variables.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Cette immunité toujours neptunienne en verseau, signe du futur, indique que l'immunité durable est à venir, on va se débarrasser de toutes les maladies, et l'ARN messager n'est que le premier pallier de cette libération contre les contraintes des maladies. Donc soyons clairs : vous aurez un vaccin ARN SIDA, cancer, grippe, et toutes autres maladies. Votre fameuse "humanité du verseau" sera libérée des maladies, immunisée à coup de tout ce qui est en train de se créer. Vous pouvez naturellement me râler dessus, en attendant le temps suit son cours. Vous pouvez comme Don Quichotte lutter contre les moulins à vent, mais toutes ces signatures verseau sont nettes sur l'avenir à long terme. J'ai bien dit long terme, cette forme neptunienne est pour l'instant une volonté, un objectif, ce pourquoi on ira vers 3-4 doses de vaccin covid.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Les cubains sont dans le domaine vaccinal à la pointe, ils ont crée sans l'aide de personne 2 vaccins et ont en 1er commencé la vaccination de masse des enfants le 13 septembre. On retrouve un thème neptunien micro pour le vaccin et opposé pour la vaccination. Ils ont montré la voie qui sera évidente aux autres pays, quand le temps fera son œuvre. Rappelez vous qu'avec un cycle neptunien, Israël a commencé la 3ème dose pour les 65 ans et +, et tout le monde les suit.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Ici il nous faut évidement évoquer l'ARN messager, crée en 1961, et le premier vaccin ARN messager, crée en 2003 (et que s'est injecté lui même son inventeur). Neptuniens ! Comment croyez vous que le ciel va nous débarrasser autrement de ces maladies, et pourquoi croyez vous que les vaccins ARN sont neptuniens ? Je touche ici encore à un point Godwin. Mais plus important encore, le ciel avec l'opposition des Jupiter sur cet axe, quand les vaccins ARN sont sortis ? Avec Jupiter en capricorne, sur l'axe, tiens tiens. On est toujours sur un processus qui suit parfaitement son train-train.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Pour défendre ce vaccin, des neptuniens médiatisés comme Franck Clarot et Jérôme Marty. Vous remarquez qu'ils sont scorpions, c'est à dire qu'ils veulent un changement, une alchimie, ils n'acceptent pas la mort et veulent tendre vers l'humain libéré des saloperies de maladies. A voir d'ailleurs si leur Lune (je n'ai pas leur heure natale) n'est pas dans le secteur du serpentaire, ce qui marquerait parfaitement leur volonté de vaincre la mort.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Raoult le neptunien a une peinture de Neptune dans son bureau, et il est pour la vaccination, tout en étant saturnien c'est à dire créateur de colère, de division, il ne l'a jamais clairement défendue, se contentant d'un "c'est mieux que rien". Je l'ai superposé à un reflet vénusien, une scientifique américaine publiant tout un tas de fake news, pour bien vous montrer comment un aspect d'un thème peut amener à dire tout un tas de bêtises, mais bon les 2 sont plutonisés micro et direct.

    Voyons les cas de décès qui seraient de la faute du vaccin :

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Ici la journaliste Lisa Shaw. Avec Soleil+Vénus+Mercure sur sa Jupiter natale, elle s'est faite inoculer une dose certainement pleine d'impuretés, nous dit le ciel, et avec Jupiter, c'était mortel.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Là, le fameux Beltra, jeune homme mort le soir d'une vaccination, sauf qu'il avait mangé un aliment interdit au restau, et en sachant qu'il y était allergique. Le retour jovien mortel s'est activé avec Mars et Vénus sur sa Mars, genre "je sais que c'est dangereux pour mon cœur, mais je m'en fous, allez pour une fois je passe outre".

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Dans la catégorie des "célébrités" qui ont eu des formes sérieuses du covid, avec ce retour Mars et Vénus sur Mars (qui lui aussi savait qu'un concert était dangereux mais l'a fait sans protection), capable d'accélérer le cœur et de risquer qu'il s'arrête, vous avez eu Akhénaton, qui a été quelques heures sous oxygénation, pour calmer la hausse.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Notre sinistre Bachelot a eu le covid 3 jours après sa première dose, son thème puissamment martial a souffert d'un cycle martial, là aussi hausse du rythme cardiaque logique, temporaire, le tout augmenté par la Jupiter micro.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Ici, ce cycle de Jupiter+Pluton en 2020 a emporté un ancien ministre, un chanteur international et notre chanteur des mots bleus, ainsi Jupiter s'est mêlé pour amener la mort sur cette Pluton entrant en opposition. Cette classe d'âge Pluton en cancer a la plus souffert de la première vague de covid, qui reste la plus meurtrière. On remarque le caractère jovien mortel sur les 3 natifs morts dans ce cycle.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Le chanteur Desvarieux a lieu souffert de l'opposition classique jovienne, et ici il était Jupiter avec Pluton et s'est pris la conjonction en micro (Pluton revenue sur ce secteur en 2021). Vous retrouvez ce Mars et Vénus en lion qui a produit la vague delta, qui plus est sur sa Jupiter natale, aie. Vous vous doutez, j'ai constaté beaucoup de natifs de Jupiter en lion en chier de ce variant pendant ce cycle.

    Covid-19, parlons Neptune 3

    Prenez ma propre expérience du covid-19, 6 heures sous oxygénation : natif de Jupiter+Pluton, j'étais naturellement sensible à ce Jupiter+Pluton, d'autant plus qu'il passait avec Mars sur mon Soleil et ma Mercure, il m'a mis à terre, que ce soit au niveau respiratoire (Mercure natal), de la tete, de l'énergie, du cœur (merci le retour martial). Encore aujourd'hui, 1 an et demi plus tard, après 6 mois d'arrêt maladie et 6 mois de mi temps thérapeutique, je suis incapable de rebosser à temps plein. Et aucun des traitements conseillés par les experts de réseaux sociaux n'a fonctionné, évidement. Pendant les 6 heures avec mon masque pour respirer, j'ai eu le temps de fixer le mur, et je me suis juré que dès que le vaccin sortirait je le ferai, et au hasard vous avez un pacte neptunien. Je vous vois déjà juger cette décision astro-logique, mais allez donc sous oxygénation pendant un temps qui semble infini (pas d'horloge, pas de montre, vous etes juste couché), sans pouvoir bouger, sans télé et sans portable, à ne pouvoir que fixer un mur. Et ensuite en sortant, vous manquerez d'énergie comme un vieillard sans qu'aucun remède miracle ne fonctionne. Mon expérience des urgences, en tant que neptunienne, a crée une volonté de me libérer de cette maladie, de me rebeller contre le sort, ce pourquoi je me suis fait vacciner dès que j'ai pu, pour ne plus jamais risquer cette expérience avec un variant. Il est facile de comparer avec votre cas perso "moi j'ai pas eu le covid, je vais jamais au médecin, je prends jamais de médicament, je vais très bien" ou "mon covid a été qu'un rhume" ou "j'ai des boites d'ivermectine, ça va", mais mon cas particulier Jupiter avec Pluton a crée une sensibilité native au covid, dont un paquet de gens sont morts avec les mêmes configurations, et dont j'ai bien cru crever. Les optimistes diront que désormais la conjonction micro avec Jupiter sera rare, on a donc passé le plus gros de la mortalité covid (fin dans la quinzaine fin novembre à mi décembre). Et en cela je les rejoins, l'année 2022 a infiniment plus de dangers que le covid à nous offrir, vous n'avez rien vu encore, c'était qu'un hors d'œuvre, la crise économique et surtout sociale arrivent, avec un climat propice aux asiles, aux hôpitaux, aux prisons, ce qui donne le ton.

    « Actualités plutoniennes 1Pages Facebook »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,