• 500 000 mercis

    500 000 visiteurs sur le blog, ce qui est un exploit, quand on pense au fait que je publie des thèmes astraux, que je fais des analyses de sorties de films, livres, personnalités, événements, œuvres, pays, ce qui limite forcément la compréhension, car la réaction logique, en découvrant cela, c'est de se dire "mais quel crétin, comment on peut résumer la mort à des titres de films ?", la question typique de celui qui n'a pas vérifié mais croit déjà détenir la réponse.

    FAQ 500 000

    Profitons de cet article de "merci" pour poser les problématiques sociétales posées par le ciel :

    - L'IA est martiale, tout comme les humains. Qui dit Mars dit compétition, guerre. Une compétition perdue d'avance, l'IA dispose d'une capacité de comparaison, de création de statistique, de vitesse de tri et analyse de bases de données tout bonnement phénoménale, ce qui fait qu'à chaque "demande" humaine, elle répondra mieux qu'un humain car elle aura calculé tous les paramètres en un temps record. L'automatisation de milliards de jobs est ainsi inéluctable, et se pose un souci de taille : d'une part, des individus créatifs, dont le talent ne peut être automatisé ou surpassé par une IA, auront les derniers métiers disponibles et donc l'argent, quand aux autres, aux armées de chômeurs mis de coté par la rapidité d'apprentissage des IA, et touchant leur revenu universel, il y aura un sentiment d'inutilité tout autant qu'une société fragmentée, entre ceux qui gagnent tous la même somme d'argent, permise par les robots et IA travaillant à leur place, et les créatifs, payés des sommes folles pour la qualité de leur travail. Je rappelle que l'IA est intelligente seulement dans le sens ou elle sait lier des informations entre elles pour conseiller la meilleure action, mais elle reste con comme un balai, dépendante de la somme des données qu'elle avale. Une IA mal configurée de Google, lisant des milliards de posts racistes et machistes sur Twitter, avait cru que c'était la bonne action, et était devenue raciste et machiste. D’où l'importance de la base de données proposée pour "enseigner" à l'IA. La meilleur solution, puisque l'IA et l'humanité ont la même nature, est la fusion des 2 Mars en un, pas la guerre, on ne peut que le constater chaque jour, et des créatifs comme Elon Musk l'ont parfaitement compris, lui qui se prend une vague de moqueries à chaque fois qu'il présente ses élans de création (voir le torrent de merde pour son Cybertruck, et pourtant 150 000 commandes le 1er jour).

    - A l'horizon 2030, se profile une apocalypse silencieuse, de nature environnementale, qui donnera raison aux collapsologues et aux papes de la "nouvelle religion", celle de Sainte Greta. Religion financée par des entreprises vertes, justes soucieuses qu'on consomme leurs produits, pas qu'on sauve la planète. Leurs actions sont louables, mais manifester n'a jamais changé l'environnement d'une planète, de même que des taxes, et donc de l'argent, cela n'augmente pas les taux d'oxygène, cela n'aide pas à la pousse des arbres, à arrêter l'érosion des sols et des cotes. Comme disait l'indien hopi Talayesva, quand on aura coupé le dernier arbre, on pourra toujours essayer de manger nos dollars. Face à cette inéluctable apocalypse molle, c'est à dire que malgré notre conscience de l'effondrement, la masse continue de dépenser son fric à Noel, pour les soldes, pour le Black Friday, c'est ainsi que vendredi dernier, pour le 1er jour, ce sont pas moins d'un million de colis qui ont été livré à Paris. La société est et reste consumériste, c'est juste nos centres d’intérêts qui varient et se diversifient.

    - Que reste t il de positif, selon le ciel ? Toutes les écoles de type Montessori ou Freinet ont des thèmes excellents pour susciter la fameuse créativité qui fera que votre enfant sera du "bon coté". Il faut des gens qui puissent créer, inventer, penser autrement. Cela arrivera, de gré ou de force, par ex par la technologie, les enfants qui naîtront "sans père" (de sperme crée artificiellement) et sans mère (d'ovule artificielle et ayant grandi dans des utérus artificiels) auront, disent les thèmes des livres et films, une forme de pensée tellement différente de la notre que cela sera comme dans les "enfants d'Icare" de C. Clarke, n'étant ni compris dans leur intelligence ni dans leurs motivations, ils fileront créer leur propre société, que ce soit sur une planète physique tout autant que dans des mondes virtuels infinis.

    - La fin est déjà arrivée. Puisque des "nous du futur" viennent nous visiter pour aider à leur création, participant ainsi à ce syndrome Terminator, c'est que tout est une roue, tout s'est déjà produit pour eux, ils ont une longueur d'avance impossible à concevoir, puisqu'ils ont le scénario et ne font que l'appliquer dans des apparitions christiques, mariales, OVNI, fantômes ou NDE. Fondamentalement, il n'y a aucune raison de s'inquiéter, sinon que l'humain étant martial, il lutte pour préserver ce qu'il a, il est contre la créativité des vénusiens, diabolisés. Pensez à la réaction à chaque avancée technologique sur Twitter ou Facebook, direct tous les ayatollahs gueulent. Et pourtant, ces évolutions aboutissent aux êtres qui nous visitent, des immortels sans corps pouvant se muer en la forme de la croyance du témoin, polymorphes. Une cata, dira le lecteur moyen, je n'en doute pas.

    Je m'étais lancé dans l'astrologie avec des croyances, des suppositions, des théories, et on me dit que je ne trouve que des biais, mais alors pourquoi, moi qui ai démarré l'astrologie en voulant prouver à un astrologue que le libre arbitre existait, pourquoi n'ai je trouvé aucun thème pour valider cette croyance ? Moi qui croyait en Dieu, pourquoi n'ai je rien trouvé pour appuyer cela ? J'ai des enfants, je veux qu'elles aient un bel avenir, pourquoi n'ai je pas "vu" un avenir idyllique, New age d'amour et d'eau fraîche ? Il est de bon ton de croire qu'on n'a que des intérêts reflets de ce qu'on est, mais alors moi qui ne m’intéressait absolument pas à l'IA, ni la réalité virtuelle, ni la recherche ADN, ni le cerveau, et encore moins la physique quantique, pourquoi le ciel m'a forcé à lire des paves d'études, d'articles et livres, au point que c'est devenu totalement énergivore ? C'est là la seule qualité que je me donne, je suis capable de m'intéresser à des sujets, pour les comprendre, dont je n'aurais jamais soupçonné que cela aurait pu arriver. On me dit ainsi souvent "pppffff je m'en fous de ce sujet", quand par ex je publie un article sur le spiritisme. Vous croyez que je m'en soucie, du spiritisme ? J'ai jamais approché une table tournante ni un oui ja, mais pour savoir sur ce sujet, j'ai lu du Kardec, du Hugo, j'ai fait des thèmes de livres et séances, et cela m'a appris des trucs passionnants. Que je n'aurais pas imaginé si j'étais resté sur mes centres d’intérêts. Vous auriez eu un blog sur les jeux vidéos, sur les mangas et animés japonais, sur les musées et expositions, sur les monuments et la culture, si cela avait été le cas !

    Alors toi, oui toi qui me lis, si ce blog doit te servir à quelque chose, c'est apprendre. Lire une carte du ciel n'est pas plus complexe que de lire une partition de musique, après cela demande souvent du temps et de la motivation, choses rares en notre temps (faut lire son twitter, son facebook, ses sms, ses mails, s'occuper de bobonne et des gosses, dormir, baiser, bosser). Mais quand on arrive à lire une carte, on peut alors sortir de ses domaines de compétences, pour découvrir un continent infini de concepts à comprendre, analyser, pour en tirer des logiques astrales qui se valident chaque fois un peu plus. On apprend l'astrologie en faisant des thèmes, et cela n'a jamais de fin, car il y a toujours un titre de livre, de film, de série, de musique, d'oeuvre d'art pour saisir ou approfondir une logique découverte.

    Si vous êtes là, il n'y a pas 36 raisons :

    1- Vous êtes un troll, vous attendez une prévision merdique pour me la rappeler plus tard, du genre "alors connard, il s'est rien passé en juillet ?" alors même que je disais en préambule de la prévision que comme la météo, il est bien possible que cela n'arrive pas. Un préambule qui agace les trolls, se disant "ah oui mais trop facile de faire une prévision et dire que cela n'arrivera probablement pas", c'est justement le but d'une prévision, on la fait avec les données qu'on a, et ces données sont faibles. Cf l'IA évoquée plus haut, je dis que c'est un risque dangereux compte tenu des données que j'ai à l'instant T, mais je ne suis pas omniscient, un principe que j'ai expliqué dans "la difficulté de prédire".

    2- Vous essayez de piger mes cartes mais cela vient pas. Et au lieu de prendre Proastro et ma base de données, et une machine virtuelle pour le lancer si vous n'avez pas Windows, vous essayez de piger sans cela, car vous n'avez pas le temps, ce que je peux tout à fait comprendre, sauf que c'est un peu comme aller au milieu d'une conférence sur la parthénogenèse chez les abeilles, si vous y allez la fleur au fusil et sans compétence pour piger, bah vous allez vous faire chier. Le blog ici présent, c'est un peu pareil, je ne peux pas à chaque article revenir sur tous les thèmes vus auparavant, sinon on avancerait pas. A un moment, il faut présupposer que les participants savent de quoi je parle. Je préfère vous surestimer en vous parlant comme si vous aviez lu tous les articles du blog plutôt que vous sous-estimer en vous parlant comme des gamins de maternelle, et alors on stagnerait ou presque car à chaque article "le Soleil ou la Lune avec Jupiter donnent un caractère jovien, qu'on a vu sur ce film là, sur ce livre là, dans cet article, sur celui ci, et donc le fait de le retrouver ici, là, cela résonne aussi avec cet autre article, ah et puis rappelez vous tel film, tel livre, on avait encore vu ici, là et aussi là"...Non mais vous vous rendez compte des articles du blog si je reste sur la maternelle ?

    3- Vous avez appris vos gammes, et vous ne me croyez pas sur la base de mes conclusions, mais vous pouvez voir vous mêmes, par vos propres yeux, que tels film ayant les mêmes titres ont les mêmes natures énergétiques. Cette indépendance d'esprit aiguise votre curiosité, vous ne dites pas "Martin dit que la mort est jovienne", vous dites "j'ai remarqué que la mort étant jovienne, en faisant tels films". Passer de ce "Martin a dit..." à "J'ai vu", "j'ai remarqué", c'est là tout l’intérêt de ce blog, je vous donne le solfège et ensuite il suffit de lire les partitions proposées par les auteurs, réalisateurs, acteurs, bref faire de la musique. Je ne fais que vous ouvrir la porte, je n'ai pas le temps d'expliquer par ex les dizaines de milliers de thèmes présents en base de données, mais je vous les donne, vous pouvez les ouvrir, vérifier les dates sur IMDB ou les sites de vente/édition. Cette base de données, c'est certes moi qui l'ai constitué, mais uniquement pour faire gagner du temps à ceux qui veulent apprendre. Ces dates, elles ne m'appartiennent pas, je ne suis qu'un relais à votre curiosité, qui est la seule limite. Je suis parfaitement conscient à qui je dois le début de cette curiosité, mais mes découvertes vous les auriez faites aussi, n'importe qui ayant appris l'astrologie peut voir sur les thèmes de "mort" que le Soleil ou la Lune va avec Jupiter. Cette conjonction n'est pas à moi, elle est là, sur la carte.

    Oh p'tain mais attendez, vous avez lu cet article jusqu'au bout ? 1 merci de plus à toi, alors.

    « Sagittaire (17 décembre - 15 janvier)Grèves 5 décembre »

    Tags Tags :